Aliette de Bodard

BIOGRAPHIE

Aliette de Bodard est née à New York City, New York, USA, le 10 novembre 1982, d'une mère vietnamienne et d’un père français. À l’âge d’un an, elle accompagne ses parents à Paris, où elle a toujours vécu depuis, en dehors d’un séjour de deux ans en Angleterre à l’adolescence. Sa langue maternelle est le français mais ses parents insistent très tôt pour qu'elle apprenne l'anglais.

Elle découvre la science-fiction grâce à Asimov et la fantasy grâce au cycle Terremer d'Ursula Le Guin. Lorsque sa famille déménage pour Londres, c'est en anglais qu'elle se met à son tour à écrire.

De retour en France, après une prépa à Louis le Grand, elle poursuit des études à l’École Polytechnique où elle obtient en 2002 un diplôme en mathématiques appliquées, électronique et informatique.

Elle vit aujourd'hui à Paris, entourée d'ordinateurs, et travaille comme ingénieur système tout en écrivant régulièrement. Elle est mariée et a deux enfants.

Sa première nouvelle publiée, A Warrior's Death, paraît dans Shimmer à l’été 2006.

En 2009, elle obtient la 2e place au prix John W. Campbell du meilleur nouvel auteur.

Depuis, elle a collectionné les récompenses : BSFA, Nebula, Locus. À quand un prix Hugo ?

Sources principales : site personnel d'Aliette de Bodard, Locus, novembre 2017, Locus, août 2013,

UNIVERS

- Xuya (SF)

Dans cet univers alternatif, la Chine a découvert l'Amérique du Nord avant les Européens et ne s'est pas repliée sur elle-même.

Première moitié du XVe siècle. Une flotte chinoise arrive sur la côte occidentale de l'Amérique du Nord. Les Chinois explorent progressivement ce nouveau monde qu'ils baptisent Xuya. En se déplaçant vers le sud, ils rencontrent l'Empire Mexicain aztèque, alors en pleine expansion et nouent des accords commerciaux.

Vers 1810, Xuya se déclare indépendante de la mère-patrie.

Vers 1860. Après une guerre ouverte, une paix fragile est conclue. Xuya conserve les terres à l'ouest des Montagnes Rocheuses, les États-Unis le nord-est de l'Amérique et le Grand Mexique une importante partie du sud, plus étendue que l'actuel Mexique

1985-1992. Guerre civile au Mexique qui se termine quand Palli, prétendant de sang royal, arrive au pouvoir avec le soutien de Xuya.

XXe siècle. Du propre aveu d’Aliette de Bodard, il constitue, pour l’instant en tout cas, la principale omission de l’Univers Xuya.

L’âge spatial

XXIe siècle. Développement des vaisseaux-pensée, des IA mi-organiques, mi-artificielles, auxquelles des humaines servent de mères porteuses (lire en particulier The Shipmaker, 2011, et The Ship's Brother, 2012) et qui sont capables de piloter les vaisseaux dans l'espace profond, clé pour la colonisation de l'espace. Les relations familiales restent toujours aussi importantes, d'autant que des implants permettent aux plus puissants de communiquer avec leurs ancêtres (lire en particulier On a Red Station, Drifting, 2012)

Certaines nouvelles, celles des "stations spatiales colonisées", se déroulent dans une partie de l'espace où une culture galactique (occidentale) se frotte à une culture impériale sino-vietnamienne en déclin.

Jusqu’ici, cet univers n’est apparu que dans des nouvelles, novelettes et novellas.

- Chroniques aztèques (fantasy)

Ces histoires se déroulent dans l’empire aztèque/Mexica, aux alentours de l’an 1480, soit une quarantaine d'années avant l'invasion espagnole de 1519.

Dans cet univers, la nation aztèque est dominante et dirigée par l'empereur Axayacatl, surnommé l’Orateur vénéré.

La plupart des récits ont lieu dans la capitale Tenochtitlan et mettent au premier plan Acatl, grand prêtre de Mictlantecuhtli, seigneur des morts et dieu du monde inférieur. À ce titre, il est responsable des rites funéraires de la famille impériale. Par ailleurs, il est aussi chargé d'enquêter sur des crimes qui mettent en péril le délicat équilibre entre le Cinquième Monde, celui des humains, et le Mictlan, le niveau le plus profond de l'inframonde, où séjournent après la mort tous ceux qui sont décédés de manière ordinaire. Il est alors souvent confronté à des divinités d'autant plus dangereuses qu'elles font peu de cas des humains.

Cet univers apparaît dans des romans et des nouvelles.

- Dominion of the Fallen (qualifié par Aliette de Bodard de gothic urban fantasy)

En 1914, une guerre magique a opposé les Grandes Maisons rivales qui dominent la ville de Paris. Leur puissance repose sur les magiciens, sorciers, alchimistes et anges déchus qui les composent. Notre Dame et la Seine, sous laquelle s’est retranché le royaume dragon des immortels vietnamiens, portent encore les cicatrices du conflit qui a bouleversé les rapports de forces et attisé de nouvelles convoitises. À l’extérieur des maisons, les humains tentent de survivre comme ils peuvent.

Cet univers apparaît dans deux romans (un troisième est annoncé) et des nouvelles.

- New Ceres

Cet univers est apparu uniquement sous forme de nouvelles.

- The Numbers Quartet

Cet univers est apparu uniquement sous forme de nouvelles.

ROMANS

R.01 Servant of the Underworld (univers Chroniques aztèques-1), Angry Robot, janvier 2010

Traduction : D'Obsidienne et de Sang, traduit par Laurent Philibert-Caillat, Eclipse, coll. Fantasy n°8, avril 2011

Tenochtitlan, capitale de l’empire aztèque/Mexica, en l’an 1480.

Acatl, grand prêtre de Mictlantecuhtli, dieu du monde inférieur, se voit confier une enquête par Ceyaxochitl, gardienne de l’Enceinte sacrée. Une prêtresse nommée Eleuia, candidate la plus apte pour une haute destinée, a disparu. Dans le calmecac, la Maison des Larmes, où elle résidait, Acatl sent la pièce pleine de magie. Le sol est imprégné de sang. Ses sens de prêtre lui révèle de la magie nahual, un esprit tutélaire jaguar a été appelé dans la salle et a fait des ravages. Le principal suspect est Neutemoc, un guerrier jaguar, qui n'est autre que le frère d’Acatl avec qui il s'est brouillé à la suite d'une dispute familiale.

Pour le seconder, Ceyaxochitl lui envoie Teomitl, un jeune guerrier qui semble doté d'une mystérieuse aura magique.

Dans un empire où l'empereur est au plus mal et où Huitzilopochtli, dieu de la guerre, a pris la place des anciens dieux dans la faveur des autorités, Acatl va vite comprendre que l'enjeu est plus élevé qu'il semble : c'est l'avenir du Cinquième Monde, celui des humains, qui est en cause. (P.C.)

Le roman est à la convergence des trois premières passions littéraires d'Aliette de Bodard, avant sa rencontre avec la science-fiction : le roman policier (elle cite Arthur Conan Doyle, Agatha Christie et John Dickson Carr parmi ses auteurs favoris), le roman historique, en premier lieu Christian Jacq avec sa série égyptienne et la mythologie et les contes de fées.

Plus directement, il est le fruit de la nouvelle Obsidian Shards (voir rubrique Sélection de récits) et de sa participation à l'atelier Writers of the Future. Deux séries de récits la décidèrent à passer de la nouvelle au roman : "L'inspecteur Zhen" de Liz Williams et "New Amsterdam" d'Elizabeth Bear.

* Prix de l'Imaginaire 2012 : nomination (roman étranger)

R.02 Harbinger of the Storm (univers Chroniques aztèques-2), Angry Robot, janvier 2011

Traduction : Le Cinquième Soleil, Eclipse, annoncé mais jamais paru

"Death, magic and intrigue in this hotly-anticipated follow-up to Servant of the Underworld. A sumptuously-detailed Aztec world, which will appeal to fans of magical fantasy, historical drama, political intrigue and murder mysteries.

THE AZTEC EMPIRE TEETERS ON THE BRINK OF EXTINCTION.

As the political infighting starts within the imperial court, Acatl, High Priest for the Dead, makes a macabre discovery in the palace: a high-ranking nobleman has been torn to pieces by an invocation - and it looks like the summoner belongs to the court itself..." (présentation de l'éditeur)

R.03 Master of the House of Darts (univers Chroniques aztèques-3), Angry Robot, octobre 2011

"The year is Three Rabbit, and the storm is coming...

The coronation war for the new Emperor has just ended in a failure, the armies retreating with a mere forty prisoners of war - not near enough sacrifices to ensure the favor of the gods.

When one of those prisoners of war dies of a magical illness, Acatl, High Priest for the Dead, is summoned to investigate." (présentation de l'éditeur)

R.00 Obsidian & Blood (univers Chroniques aztèques), Angry Robot, juin 2012

Volume omnibus comprenant les trois romans précédents.

R.04 The House of Shattered Wings (univers Dominion of the Fallen), Roc/New American Library aux USA et Gollancz au Royaume-Uni, août 2015

Traduction : La Chute de la Maison aux Flèches d'Argent, traduit par Emmanuel Chastellière, Fleuve Editions, coll. Outre Fleuve, janvier 2017

Paris ne s'est pas remise de la Grande Guerre qui, il y a soixante ans, en 1914, a vu s'affronter magiciens, sorciers, alchimistes et anges déchus, regroupés dans les Grandes Maisons rivales. La Maison aux Flèches d'Argent, autrefois dirigée par le prestigieux Étoile-du-Matin, est encore la plus puissante mais son autorité est contestée, d'autant que sa maîtresse, Séléné, a des doutes sur ses capacités à succéder à celui qui l'a formée et qui a disparu, il y a vingt ans. L'arrivée d'Isabelle, un de ces anges déchus tombés du ciel sans explication, et de Philippe, venu du lointain Annam et possesseur de mystérieux pouvoirs, va précipiter les événements, alors que surgit une menace venue du passé. (P.C.)

* Prix BSFA 2015 : victoire (roman)

* Prix Locus 2016 : 4e place (meilleur roman de fantasy)

* Prix Gemmel 2016 : nomination préliminaire (Prix Legend)

R.05 The House of Binding Thorns (univers Dominion of the Fallen), Ace Books aux USA et Gollancz au Royaume-Uni, avril 2017

Traduction : L’Ascension de la Maison Aubépine, traduit par Emmanuel Chastellière, Fleuve Editions, coll. Outre Fleuve, janvier 2018

Madeleine qui essaie de surmonter son addiction à l’essence d’ange a été ramenée à la Maison Aubépine par Asmodée. Celui-ci lui demande de participer à la délégation qu’il envoie au royaume dragon pour sceller par un mariage l’alliance entre les deux pouvoirs. Mais un tel accord ne va pas sans arrières pensées d’un côté comme de l’autre, d’autant qu’une autre Maison, Astragale, ne manque pas d’ambition. Pendant ce temps, Philippe n’a pas renoncé à faire revenir Isabelle. (P.C.)

* Prix Locus 2018 : 4e place (meilleur roman de fantasy)

* Prix Gemmell 2018 : nomination préliminaire (prix Legend)

* Prix européen de science-Fiction 2018 (meilleure œuvre de fiction)

R.06 The House of Sundering Flames (univers Dominion of the Fallen), Gollancz, juillet 2019 (UK)

"It'll be focused on House Harrier, which is in the Grenelle area in Paris (in the 15e arrondissement basically just below the Eiffel tower along the Seine). Expect.. dragons, explosions, odd alliances, and everyone's favourite ex-Immortal, Philippe, having more conscience than common sense..." (Aliette de Bodard, newsletter, mai 2018)

RECUEILS DE NOUVELLES

2012 Scattered Among Strange Worlds, juillet 2012

Contient : Scattered Along the River of Heaven ; Exodus Tides

2015 In Morningstar's Shadow (univers Dominion of the Fallen), Nine Dragons River, septembre 2015

Contient : Paid Debts (Houseless Areas near Galeries Lafayette, 1925) ; The Face of Heaven (House Silverspires, Ile de la Cité 1917, during the Great Houses War) ; What Has to Be Done (House Silverspires, Ile de la Cité 1958)

2015 Ships in Exile (univers Xuya), Nine Dragons River, octobre 2015 (ebook)

Contient: Fleeing Tezcatlipoca ; Two Sisters in Exile ; Memorials

2019 Of Wars, and Memories, and Starlight (univers Xuya & Dominion of the Fallen), Subterranean Press, septembre 2019

Contient : Introduction ; The Shipmaker (Xuya) ; The Jaguar House, in Shadow (Xuya) ; Scattered Along the River of Heaven (Xuya) ; Immersion (Xuya) ; The Waiting Stars (Xuya) ; Memorials (Xuya) ; The Breath of War (Xuya) ; The Days of the War, as Red as Blood, as Dark as Bile (Xuya) ; The Dust Queen (Xuya) ; Three Cups of Grief, by Starlight (Xuya) ; A Salvaging of Ghosts (Xuya) ; Pearl (Xuya) ; Children of Thorns, Children of Water (Dominion of the Fallen) ; Of Birthdays, and Fungus, and Kindness (inédit, Dominion of the Fallen) ; Story Notes

CHAPBOOKS

2012 On a Red Station, Drifting (novella, univers Xuya), Immersion Press, décembre 2012

Comme de nombreux réfugiés, la magistrate Linh arrive sur la station Prosper, poussée par la guerre, mais compte sur la solidarité de sa famille. On la conduit à Quyen, une lointaine cousine, qui administre la station mais elles éprouvent aussitôt une vive antipathie l’une pour l’autre. Quyen est bientôt confrontée à un problème plus grave. Son frère a vendu les implants mémoire familiaux, qui permettent de rester en contact avec les ancêtres. L’IA qui gère Prosper et qui est la grand-mère de Quyen se désespère et Quyen promet de retrouver les implants, sans bien savoir comment. Par ailleurs, le passé de Linh qui a autrefois rédigé un manifeste contre l’attitude attentiste de l’empereur face à la rébellion menace de refaire surface avec des conséquences dramatiques. (P.C.)

L'avis de FeydRautha

L'avis de Gromovar

* Prix Hugo 2013 : 4e place (meilleure novella)

* Prix Locus 2013 : 5e place (meilleure novella)

* Prix Nebula 2013 : nomination (novella)

2016 Lullaby for a Lost World (nouvelle), Tor, juin 2016

Lien Internet (consulté en avril 2019)

"They bury you at the bottom of the gardens–what’s left of you, pathetic and small and twisted so out of shape it hardly seems human anymore. The river, dark and oily, licks at the ruin of your flesh–at your broken bones–and sings you to sleep, in a soft, gentle language like a mother’s lullabies; whispering of rest and forgiveness; of a place where it is forever light, forever safe.

You do not rest. You cannot forgive. You are not safe– you never were." (présentation)

Charlotte died to shore up her master's house. Her bones grew into the foundation and pushed up through the walls, feeding his power and continuing the cycle. As time passes and the ones she loved fade away, the house and the master remain, and she yearns ever more deeply for vengeance “ (présentation de l'éditeur)

* Prix Hugo 2017 : nomination avant éliminatoire (meilleure nouvelle)

2015 Of Books, and Earth, and Courtship (novelette, univers Dominion of the Fallen), Nine Dragons River, septembre 2015

"Once Morningstar’s apprentice, Emmanuelle has found a new identity as House Silverspires’ archivist. Selene is Morningstar’s current student. She is promising, but she is only the latest of a long sequence of seemingly promising adepts to catch the Fallen’s eye. Emmanuelle and Selene go on a bold excursion, right into the heart of enemy territory, which shows just how far people will go to get the attention of their crushes. [...]", (James Nicoll Reviews)

2017 The Citadel of Weeping Pearls (univers Xuya, novella), JABberwocky, mars 2017

Première publication dans Asimov's, octobre-novembre 2015

Suu Noc, le chef des armées impériales est réveillé par l’IA du vaisseau-conscience La Griffe Dorée de la Tortue. Bach Cuc, son concepteur et principal savant de l’empire Dai Viet, a disparu. À la demande de l’impératrice, il travaillait sur le projet Citadelle. Trente ans plus tôt, à la suite d’une violente querelle, l’impératrice a envoyé sa flotte pour détruire la station spatiale Citadelle des Perles Éplorées où sa fille Ngoc Minh s’était réfugiée. Mais en l’espace d’une nuit, la station a disparu pour ne jamais réapparaître. De son côté, une jeune ingénieure, Diem Huong, est également décidée à retrouver la Citadelle et sa mère qui y est restée. Bach Cu était-il sur le point de découvrir le secret de cette technologie ? Le problème est d’autant plus crucial que les vaisseaux de la fédération Nam approchent avec des intentions belliqueuses.(P.C.)

L'avis d'Apophys

Repris dans l'anthologie The Year's Best Science Fiction: Thirty-Third Annual Collection, ed. Gardner Dozois, juillet 2016

Repris dans l'anthologie The Year's Best Science Fiction Fantasy Novellas: 2016 Edition, ed. Paula Guran, août 2016

Repris dans l'anthologie The Year's Best Top Short SF Novels 6, ed. Allan Kaster, décembre 2016

* Prix Locus 2016 : 4e place (meilleure novella)

* Prix Hugo 2016 : nomination avant éliminatoire (meilleure novella)

* Prix Canopus 2017 : nomination (fiction courte)

2018 The Tea Master and the Detective (novella, univers Xuya), Subterranean Press, mars 2018

Une nouvelle cliente se présente chez le vaisseau-conscience The Shadow’s Child sous le nom de Long Chau et dit avoir besoin de ses services. Il lui faut une infusion médicinale adaptée pour résister à la désorientation provoquée par les espaces profonds où elle veut se rendre. A l’évocation des espaces profonds, The Shadow’s Child revoit en un éclair la mort de tout son équipage, tragédie dont il ne s’est jamais tout à fait remis. Le but de Long Chau : y récupérer un cadavre qui servira de documentation à son traité sur la décomposition des corps humains et elle révèle au vaisseau qu’elle gagne sa vie en tant que détective conseil. Toutefois, le corps va les confronter à un mystère que Long Chau compte bien élucider. (P.C.)

L'avis de FeydRautha

L'avis d'Apophys

L'avis de Gromovar

* Prix BSFA 2018 : présélection (meilleure fiction courte)

* Prix Nebula 2019 : victoire (novella)

* Prix Hugo 2019 : 2e place (meilleure novella)

* Prix Locus 2019 : 2e place (meilleure novella)

* Prix BFA 2019 : victoire (meilleure novella)

* Prix World Fantasy 2019 : nomination (meilleure novella)

2018 In the Vanisher’s Palace (novella, fantasy), Tor.com, octobre 2018

"In a ruined, devastated world, where the earth is poisoned and beings of nightmares roam the land...

A woman, betrayed, terrified, sold into indenture to pay her village's debts and struggling to survive in a spirit world.

A dragon, among the last of her kind, cold and aloof but desperately trying to make a difference.<

When failed scholar Yên is sold to Vu Côn, one of the last dragons walking the earth, she expects to be tortured or killed for Vu Côn's amusement.

But Vu Côn, it turns out, has a use for Yên: she needs a scholar to tutor her two unruly children. She takes Yên back to her home, a vast, vertiginous palace-prison where every door can lead to death. Vu Côn seems stern and unbending, but as the days pass Yên comes to see her kinder and caring side. She finds herself dangerously attracted to the dragon who is her master and jailer. In the end, Yên will have to decide where her own happiness lies—and whether it will survive the revelation of Vu Côn’s dark, unspeakable secrets..." (Présentation sur Goodreads)

Dans sa lettre de diffusion, Aliette de Bodard décrit cette novella comme une relecture sombre de La Belle et la Bête, avec deux femmes et un dragon à la place de la Bête.

* Prix BSFA 2018 : nomination préliminaire (meilleur roman)

SÉLECTION DE RÉCITS

2006 A Warrior’s Death (nouvelle, fantasy), Shimmer, printemps 2006

Uzume, un ancien guerrier, est de retour après dix ans de disgrâce. Le grand prêtre du dieu de la guerre le charge de trouver l'assassin d'un guerrier dont on a arraché le cœur. Uzume va devoir invoquer le dieu de la guerre lui-même. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Mammoth Book of Warriors and Wizardry, ed. Sean Wallace, septembre 2014

2006 Through the Obsidian Gates (nouvelle, univers Chroniques aztèques), Shimmer, automne 2006

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Pour obtenir le retour de son mari mort de fièvre, Sahague accepte de se prêter à un jeu cruel des dieux, et triomphe. Elle le ramène chez eux mais comprend vite qu'on ne peut pas se fier aux dieux. (P.C.)

2007 Weepers and Ragers (nouvelle, SF), Abyss & Apex, 2ème trimestre 2007, avril 2007

Relâchée par le Conseil, Sylvia estime avoir payé pour son crime. Son esprit a été téléchargé dans le corps qu'on a recréé à partir de son ADN. Mais la nuit, Ceux qui Pleurent et Ceux qui se Déchaînent hantent ses cauchemars. Combien de temps pourra-t-elle mentir au Réformateur qui vient tous les mois vérifier qu'elle se réadapte bien au monde de la chair ? (P.C.)

2007 The Naming at the Pool (nouvelle, fantasy), Reflection's Edge, mai 2007

Alors qu'elle se baigne dans un étang, Rhana voit apparaître un homme couvert de poussière, sans vêtements, ni nom. Compatissante, elle lui donne le premier nom qui lui vient à l'esprit, Elyasa, celui d'un roi qui renonça au monde et devint ermite. Elyasa connaît de nombreuses énigmes et décide de se rendre à la cité dont le dirigeant est celui qui remporte le jeu des énigmes. (P.C.)

2007 Deer Flight (nouvelle, fantasy), Interzone #211, été 2007

Le sorcier Lesper attend le retour de sa femme, qui a quitté le foyer après avoir découvert une peau de biche. Quinze ans plus tard, il trouve une femme-biche qui lui apprend que son épouse a été tuée par les chasseurs. Lesper va devoir affronter celle qui a pris sa place à la cour du roi. (P.C.)

2007 Autumn's Country (nouvelle, fantasy), Andromeda Spaceways Inflight Magazine #30, août 2007

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Wang Jun fait ses préparatifs pour rejoindre son futur mari. Elle ne peut s'empêcher de penser à la malédiction qui frappe sa famille depuis que sa sœur s'est jetée dans le fleuve sur le chemin qui la conduisait vers son futur époux. Le lendemain, Wang Jun a disparu et son frère se lance à sa recherche, bien décidé à la sauver. (P.C.)

2007 Obsidian Shards (novelette, univers Chroniques aztèques), anthologie Writers of the Future XXIII, ed. Algys Budris, août 2007

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Acatl, prêtre des morts, est chargé d'élucider le meurtre d’un guerrier. Un éclat d’obsidienne a été retrouvé dans son cœur. Pour Acatl, on a utilisé la magie, c’est la marque du Vent des Couteaux qui garde la frontière entre le monde des vivants et le monde souterrain. Il apprend que c'est le troisième guerrier à mourir de cette manière. Il va demander l'aide d'une de ses connaissances, l'implacable gardienne de Colhuacan. (P.C.)

2007 Sea Child (nouvelle), Coyote Wild Magazine, automne 2007

Assise au bord de la mer aux côtés de son fils Eidon, Philippa reçoit la visite d'un émissaire de son mari, qui lui apporte un message et une boîte. dans celle-ci, elle découvre des os humains qui lui semblent inexplicablement familiers. Sur le papyrus, elle lit : « Reviens-moi, Philippa. Ton enfant était mort-né. » Qui est donc Eidon ? (P.C)

2007 The Lost Xuyan Bride (novelette, univers Xuya)) Interzone, décembre 2007

Lien Internet (consulté en avril 2019)

He Chan-Li charge le détective Jonathan Brooks de retrouver sa fille He Zhen, disparue. Même son fiancé ignore où elle est. Brooks apprend que les deux femmes ne s’entendaient pas bien. Puis il découvre que le fiancé appartient à une organisation criminelle, le Lotus Blanc. Le mariage est un arrangement en échange de l’aide qu’il apporte à la société en difficultés de He Chan-Li. Brooks commence soupçonner une fuite vers Greater Mexica. (P.C.)

L'avis de FeydRautha

Repris dans l'anthologie The Apex Book of World SF, ed. Lavie Tidhar, septembre 2009

Repris dans Forever #30, juille2017

2008 The Dancer's Gift (nouvelle, fantasy), Fictitious Force #5, printemps 2008

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Vraneas vient procéder à l’arrestation d’une danseuse qu’il a connue dans son enfance, Akanti. Elle est accusée d’avoir caché un garçon qui a tué un Conciliateur. Pour toute explication, elle explique qu’il ressemblait à l’enfant qu’elle n’a jamais eu. Au lieu de cela, elle est toujours danseuse, bien qu’elle ait passé l’âge. Elle n’a pas l’intention de résister, et demande seulement l’autorisation de mener la danse pour la Fête de la Lune, en l’honneur du Destructeur. (P.C.)

2008 The Dragon's Tears (nouvelle, fantasy), Electric Velocipede #15/16, automne 2008

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Cette nuit, les Trois Cavaliers vont pénétrer dans la cité et prendre tout ce qu’ils veulent. Huan Ho compte en profiter pour franchir le portail sur la colline et rapporter le seul remède capable de sauver sa mère, les Larmes du Dragon. La nuit venue, il sort de chez lui tandis que les Trois Cavaliers parcourent la cité. La légende dit qu’il suffit de dire leurs noms pour obtenir d’eux un don. Mais ces noms ont été depuis longtemps oubliés. Le passage des cavaliers déclenche l’ouverture du portail que Huan Ho franchit.... (P.C.)

2008 Butterfly, Falling at Dawn (novelette, univers Xuya), Interzone #219, novembre 2008

Traduction : Chute d'un Papillon au Point du Jour, traduit par Camille Thérion, Galaxies n°10/52, novembre 2010

Lien Internet (consulté en avril 2019)

La magistrate Hue Ma est appelée sur les lieux d’un crime. Un certain Tecolli a signalé à la police que sa maîtresse s’est tuée en se jetant par dessus la balustrade mais les policiers présents pensent plutôt à un meurtre. La victime, Papalotl, Papillon en Nahuatl, était conceptrice d’hologrammes. Tecolli dit avoir eu rendez-vous avec la victime et l’avoir trouvée morte en arrivant. Puis Hue Ma se rend chez la sœur de Paplotl, qui lui dit que, depuis leur fuite de la guerre civile à Mexica et leur arrivée à Tenochtitlan douze ans plus tôt, elles ne se voient plus beaucoup. Hue Ma va découvrir que les hologrammes et le passé des deux sœurs jouent un rôle clé dans la mort de Papalotl. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Year's Best Science Fiction : Twenty-Sixth Annual Collection, ed Gardner Dozois, septembre 2009

* Prix BSFA 2008 : nomination préliminaire (fiction courte)

2009 Beneath the Mask (novelette, univers Chroniques aztèques), Beneath Ceaseless Skies #8, janvier 2009

Lien Internet (consulté en 2019)

Acatl, le prêtre des morts, est appelé par son amie d’enfance, dont nul ne sait pourquoi elle porte constamment un masque de céramique sur le visage. Elle veut savoir si le guerrier que son fils a capturé et qui doit être offert aux dieux, est maudit. Acatl ne décèle aucune trace du monde souterrain, mais repère la présence d’une mystérieuse aura. Il lui reste à en découvrir la cause et à comprendre pourquoi son amie porte ce masque en permanence. (P.C.)

2009 The Lonely Heart (novelette, fantasy/SF), Black Static #9, février 2009

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Du Chen remarque une jeune fille famélique dans sa boutique de souvenirs pour touristes. Elle lui propose un rabais lorsqu’un homme l’appelle Xia. Chen connaît ce genre d'hommes, qui recueillent des filles dans les rues, leur font des promesses et finalement les exploitent pour les louer à de riches touristes. Elle veut prendre la défense de Xia, mais l'homme se fait menaçant. Lorsqu'elle retrouve son époux et sa mère qui vit avec eux dans un appartement inoccupé , Chen apprend qu'ils pourront bientôt habiter un appartement en toute légalité. Tout va pour le mieux, mais Xia se présente à leur domicile. Chen et les siens vont devoir faire des choix cruciaux, mais Xia est-elle vraiment celle qu'elle paraît ? (P.C.)

Repris dans l'anthologie Eight Against Reality, ed. Dario Ciriello, juin 2010

2009 Dancing for the Monsoon (nouvelle, fantasy), Abyss & Apex #30, avril 2009

Nanpeng regarde avec fierté son étudiante Khean pratiquer la Grande Danse, celle qui doit attirer la mousson mais laissera la danseuse paralysée à jamais. Pourtant, le grand prêtre du Destructeur, n’est pas entièrement satisfait, son cœur n’est pas dans dans ce qu’elle fait. Khean confirme l’opinion du grand prêtre. Elle ne croit plus en une danse qui la laissera sans contrôle de ses muscles et elle aspire à une vie normale, avec un mari et des enfants. Elle rejette les reproches de Nanpeng et lui rappelle qu’elle-même n’a pas eu le courage d’aller jusqu’au bout de sa danse jadis. Nanpeng va devoir trouver le moyen d'affronter ce double échec. (P.C.)

2009 Memories of my Sister (nouvelle), Expanded Horizons #7, mai 2009

Un jour, Isalaya voit revenir sa sœur Menmathe qui l’a abandonnée, elle et son mari, de nombreuses années plus tôt. Elle l’accueille mais Menmathe ne la reconnaît pas et ne garde aucun souvenir de son passé. La prêtresse du village, pense qu’elle a reçu le Cadeau des Dieux, mais que quelque chose s’est mal passé qui l’a consumée. Elle conseille à Isalaya d’être prudente. Celle-ci est inquiète, Menmathe était la promise de celui qui est aujourd’hui son mari.. Son couple va-t-il résister à ce retour ? (P.C.)

2009 Ys (novelette, fantasy), Interzone #222, mai 2009

an atmospheric fantasy about the magical raising from the sea of the long-drowned land of Ys” (Gardner Dozois, Locus, septembre 2009)

Repris dans l'anthologie The Alchemy Press Book of Ancient Wonders, ed. Jan Edwards & Jenny Barber, septembre 2012

2009 Blighted Heart (nouvelle, fantasy), Beneath Ceaseless Skies #22, juillet 2009

Traduction : Coeur flétri, traduit par Florence Dolisi, Angle Mort n° 1, novembre 2010

Lien Internet (consulté en 2019)

Lien Internet de la traduction (consulté en avril 2019)

Metlicue a été choisie pour être sacrifiée à l'Homme-Maïs, mais les prêtres ignorent qu'elle n'est pas vierge. Elle a passé la nuit qui a précédé leur choix avec un guerrier. Elle est conduite dans la chambre au sommet de la pyramide et son cœur, une fois arraché, est placé dans la bouche de la statue du dieu. Puis on lui donne une potion destinée à remplacer le sang dans son corps. De retour chez elle, elle découvre peu après qu'elle est enceinte alors que tous se lamentent de la mauvaise qualité des récoltes. Comment va-t-elle pouvoir ramener la pluie sans sacrifier son enfant ? (P.C.)

2009 Golden Lilies (nouvelle), Fantasy Magazine, août 2009

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Elle se réveille dans son cercueil et en sort. Une jeune fille se trouve devant la tombe avec ses offrandes. Elle dit se nommer Lin Weiyi et l’appelle ancêtre. On veut la marier à un homme et, pour s’assurer son amour, elle a besoin des lis d’or, des pieds minuscules. Normalement, c’est dès la petite enfance qu’on forme les filles pour avoir de petits pieds. L’ancêtre est prête à l’aider mais la prévient de la souffrance à attendre … (P.C.)

2009 On Horizon's Shores (novelette), Orson Scott Card's Intergalactic Medicine Show #14, septembre 2009

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Repris dans l'anthologie InterGalactic Medicine Show: Big Book of SF Novelettes, ed. Orson Scott Card & Edmund R. Schubert, décembre 2013

2009 After the Fire (nouvelle, SF), Apex Magazine, novembre 2009

Lien Internet (consulté en avril 2019)

A bord du vaisseau spatial The Red Carp, la poétesse Shun Jiaotan est réveillée de son hibernation par l’ordinateur de bord, bien avant l’échéance prévue. Pourtant, c’est à sa sœur Sukuang, l’ingénieure, qu’on doit faire appel en cas de problème. Un bruit de respiration la mène à Sukuang. Devant elle, Shun Jiaotan voit une lettre couverte de caractères et un couteau à souder. Cela ne présage rien de bon, on n’écrit aux ancêtres morts que pour s’excuser de la honte qu’on apporte à la famille. Sukuang n’a plus qu’à s’ouvrir la gorge avec le couteau et tout sera fini. Le vaisseau ne peut pas faire grand-chose sans elle et seule Shun Jiaotan peut comprendre les motivations de sa sœur et éviter ce sort funeste. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Boof of Apex: Volume 2 of Apex Magazine, ed. Jason Sizemore, décembre 2010

2009 Safe, Child, Safe (nouvelle, univers Chroniques aztèques), Talebones #39, hiver 2009

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Acatl est appelé par un certain Yaotl, inquiet de l’état de santé de son fils qu’il craint victime d’un sort. Le prêtre des morts remarque aussitôt que l’aura qui se dégage du garçon est celle de Mictlan, le monde souterrain. Mais seuls les morts dégagent cette aura. Acatl est intrigué mai sune rencontre nocturne va lui permettre d’éclaircir le mystère. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Best of Talebones, ed. Patrick Swenson, novembre 2010

2009 In the Age of Iron and Ashes (nouvelle, fantasy), Beneath Ceaseless Skies #33, décembre 2009

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Accompagné d’autres cavaliers, Yudhyana rattrape une fuyarde qui voulait rejoindre l’armée de Sharwah. Le soir, lorsqu’il la rejoint et la prévient que les prêtres la mettront sans doute à mort, elle n’exprime aucun regret et lui dit que, bien qu’esclave, elle a quelque chose qu’ils veulent. (P.C.)

2010 The Wind-Blown Man (novelette, SF), Asimov's, février 2010

Traduction : L'Homme emporté par le vent, traduit par Erwan Devos & Hermine Hémon, anthologie Dimension Uchronie 2, ed. Bertrand Campeis, juin 2019

Lien Internet (magazine entier, consulté en avril 2019)

Au Monastère du Cheval Blanc, l’abbesse Sphinxie distingue un éclat de lumière dans le ciel. La Station Penlai ? Mais non, elle repère bientôt un planeur et n’en croit pas ses yeux. Quand on se transcende, qu’on devient un avec l’univers, on se dématérialise à la Station Penlai, en compagnie de ses pairs et il est impossible de descendre. Elle est encore plus stupéfaite quand elle reconnaît le Transcendant : Gao Tieguai dont la famille a été mise hors-la-loi quand il a écrit un mémoire contre l’Empereur et qu’ elle a aidé à se transcender. Reste une question : pourquoi est-il descendu ? (P.C.)

Repris in International Speculative Fiction #0, juin 2012

2010 Fleeing Tezcatlipoca (novelette, univers Xuya), Space and Time #111, printemps 2010

Necahual rejoint Palli, il est temps de fuir ceux qui ont exécuté son amie Centehua. Elle connaît Palli depuis peu, il s'est présenté un jour chez elle, blessé, et elle l'a soigné. De toute façon, elle ne veut pas vivre dans le Mexica qui s'annonce. Sur l'écran, des soldats patrouillent dans les rues et perquisitionnent les maisons. Partir pour Xuya est la seule solution. Quand ils entendent un prêtre et des Chevaliers Jaguar discuter avec les parents de Necahual, ils sortent précipitamment de la maison et s'éloignent dans la voiture de Necahual, sous les tirs. (P.C.)

Repris dans le recueil Ships in Exile, octobre 2015

2010 As the Wheel Turns (nouvelle, fantasy), GUD Magazine #6, juin 2010

Lien Internet (consulté en avril 2019)

La Roue de la Renaissance se trouve dans la Dixième Cour de l'Enfer et devant elle se tient la Dame. Elle tend une coupe d'oubli, car aucune âme ne peut retourner dans le monde en se souvenant de sa vie passée et des tourments subis en Enfer. Aucune sauf une :Dai-Yu, la promise, celle qui doit choisir entre la Grue et le Tigre, les deux Fondateurs. (P.C.)

Repris dans l'anthologie Epic: Legends of Fantasy, ed. John Joseph Adams, octobre 2012

Repris in Lightspeed #30, novembre 2012

2010 Memories in Bronze, Feathers and Blood (nouvelle, fantasy), Beneath Ceaseless Skies #45, juin 2010

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Le guerrier Acamapixtli est la recherche du célèbre Nezahual et s’étonne de le trouver sous l’apparence d’un homme fragile qui balaie le sol. Il lui demande de parler de la guerre à ses jeunes recrues, et des combattants renommés qu’il a connus. Il admire les oiseaux mécaniques créés par Nezahual et croit, à tort, qu’ils sont à vendre. En fait, les oiseaux sont vivants, grâce au sang de Nezahual qui s’écoule en eux. Acamapixtli pense que l’empire est assez fort pour que sa priorité soit désormais plus les récoltes que de nouvelles conquêtes, mais qu’en pensent Nezahual et Tonatiuh, le Dieu Soleil ? (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Best of Beneath Ceaseless Skies Online Magazine. Year Two, ed. Scott H. Andrews, juillet 2011

Repris dans l'anthologie The Immersion Book of Steampunk, ed. Gareth D. Jones & Carmelo Rafala, septembre 2011

Repris dans l'anthologie The Mammoth Book of Steampunk Adventures, ed. Sean Wallace, septembre 2014

2010 The Jaguar House, in Shadow (novelette, univers Xuya), Asimov's juillet 2010

Traduction : Quand l'Ombre Se Répand sur la Maison Jaguar, traduit par Camille Thérion, Galaxies n° 13/55, juin 2011

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Dans sa cellule, Xochitl a déjà reçu le tonanacatl, les champignons écrasés, la drogue des condamnés. Ses amies au sein de la dissidence, Onalli et Atcoatl sont décidées à la libérer de la Maison Jaguar où elle est détenue, malgré les risques. Elles ne peuvent compter sur les réseaux de résistance au Speaker Vénéré, encore trop faibles. Onalli donne le signal du départ, mais le sort de Xochitl dépend aussi largement de Tecipiani, celle qui fut leur commandant. (P.C.)

L'avis de FeydRautha

Repris dans l'anthologie Nebula Awards Showcase 2012, ed. James Patrick Kelly & John Kessel, mai 2012

* Prix Hugo 2011 : 5e place (meilleure novelette)

* Prix Nebula 2011 : nomination (novelette)

2010 Father's Last Ride (nouvelle, SF), anthologie The Immersion Book of Science Fiction, ed. Carmelo Rafala, septembre 2010

[…] shows us a young girl working out her Daddy Issues with her recently deceased father on an alien planet.” (Gardner Dozois, Locus, décembre 2010)

2010 The Shipmaker (nouvelle, univers Xuya), Interzone #231, septembre 2010

Traduction : La Mère de Nefs, traduit par ? (non cité), Orbs, l'autre Planète, n° 0, janvier 2013

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Dac Kien sait que les vaisseaux sont des êtres vivants. Il ne faut pas forcer les vaisseaux, mais les fondre en un tout harmonieux, avant d’y insérer un Esprit. Les Orientaux et ceux de Mexica sont incapables de comprendre ; pour eux, ce n’est que du recyclage. C’est elle, Dac Kien, la Grande Maîtresse de la Conception Harmonieuse, qui fera d’une accumulation d’éléments un être vivant. Aujourd’hui, elle reçoit celle dont le ventre abrite un Esprit. Avant de pouvoir dire qu’il est trop tôt, Dac Kien est interrompue par le maître des naissances, qui l’informe de la volonté de la Cour Impériale de voir le vaisseau terminé dans une semaine au maximum. C’est impossible, mais Dac Kien, n’ose pas exprimer son avis à haute voix. (P.C.)

L'avis de FeydRautha

Repris dans l'anthologie The Year's Best Science Fiction : Twenty-Eighth Annual Collection, ed Gardner Dozois, juillet 2011

* Prix BSFA 2010 : victoire (meilleure fiction courte)

2011 Shipbirth (nouvelle, univers Xuya), Asimov's, février 2011

Le Coyote Affamé est resté dans les plans profonds de l’espace pendant dix jours. Maintenant, l’Esprit du vaisseau annonce qu’il est temps de débarquer. Le médecin Acoimi constate que le tube a fini de se déployer entre le Coyote Affamé et le vaisseau pas encore né à bord duquel sa présence est nécessaire. Dans une des salles, il rencontre la sage-femme qui lui désigne une femme. Jadis, Acoimi a été une femme, mais il n’est plus celle qui faisait tourner la tête des hommes, celle qui a veillé le corps de sa sœur pendant quatre jours. La Dualité lui a donné une nouvelle chance, une nouvelle vie. Il est là pour déterminer si la femme est morte. (P.C.)

* Prix Nebula 2012 : nomination (nouvelle)

* Prix Hugo 2012 : nomination avant éliminatoire (meilleure nouvelle)

2011 Exodus Tides (nouvelle, fantasy), Orson Scott Card's InterGalactic Medicine Show #22, avril 2011

"[...] the tale of Emilie, who longs for the sea even though she was born after the merpeople were driven into exile onto dry land. With her odd physical appearance, Emilie can't hide her ancestry and feels forever like the proverbial fish out of water. Adding to her distress is her inability to get any answers from either her human father or her merwoman mother about life in the sea. Emilie's only friend is Jamila, a Moroccan girl dealing with her own difficulties in adjusting to a foreign culture." (Rena Hawkins, Tangent Online, 18 mai 2011)

2012 Scattered Along the River of Heaven (nouvelle, univers Xuya), Clarkesworld #64, janvier 2012

Traduction : Éparpillés le Long des Rivières du Ciel, traduit par Thomas Bauduret, Galaxies n° 28/70, avril 2014

Lien Internet (consulté en avril 2019)

La poétesse Xu Anshi, en prison pour s’être dressée contre les San Tay, fait la connaissance de Zhiying, dont émane une haine qui fait sa force. Elle prend le contrôle des bots qui les gardent et les deux femmes s’évadent avant de prêcher la révolte.

Des années plus tard, Xu Wen quitte sa station spatiale Félicité, dirigée par la Chef Honorée Zhiying, pour assister aux funérailles de sa grand-mère Xu Anshi, à la place de sa mère qui s’est jadis brouillée avec la défunte et a refusé de venir.

Les deux fils narratifs s’entrecroisent pour raconter une histoire de révolution, d’amitié et de rupture familiale, pleine d’incompréhension, d’espoirs trahis et de douleur. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Year's Best Science Fiction & Fantasy: 2013 Edition, ed. Rich Horton, juillet 2013

* Prix Locus 2013 : 10e place (meilleure nouvelle)

* Prix Theodore Sturgeon 2013 : finaliste

* Prix de l'Imaginaire 2015 : nomination préliminaire (nouvelle étrangère)

2012 Worlds Like a Hundred Thousand Pearls (univers The Numbers Quartet), Daily Science Fiction, 1er février 2012

Lien Internet (consulté en avril 2019)

2012 The Princess of the Perfume River (univers The Numbers Quartet), Daily Science Fiction, 29 février 2012

Lien Internet (consulté en avril 2019)

2012 The Heartless Light of Stars (univers The Numbers Quartet), Daily Science Fiction, 14 mars 2012

Lien Internet (consulté en avril 2019)

2012 Prayers of Forges and Furnaces (nouvelle), anthologie The Mammoth Book of Steampunk, ed Sean Wallace, avril 2012

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Repris in Lightspeed #52, septembre 2014

2012 Heaven Under Earth (novelette), Electric Velocipede #24, été 2012

Repris dans l'anthologie The Year's Best Science Fiction and Fantasy 2013, ed Rich Horton, juillet 2013

Repris dans l'anthologie The Best of Electric Velocipede, ed. John Klima, juillet 2014

* Prix James Tiptree Jr 2013 : finaliste (SF "gender-bending")

2012 Immersion (nouvelle, univers Xuya), Clarkesworld #69, juin 2012

Traduction : Immersion, traduit par Bastien Duval & Antoine Mottier, Réalité 5.0, Ed Goater, 2ème semestre 2013, repris dans l'anthologie Utopiales 2015

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Sur la station Longevity, Quy observe les touristes, des Galactiques munis d’immerseurs qui changent leur apparence en épousant les contours de leurs corps et leur donnent des conseils sur ce qu’il faut admirer. Comme sa sœur Tam, la passionnée de tech qui espère découvrir le mystère de ces appareils, elle désapprouve l’usage intensif qu’en font les habitants de la station, les Rongs. Son oncle restaurateur, qu’elle aide depuis son échec aux examens de mandarin, l’appelle. Il veut conclure un gros marché avec un Galactique et sa femme en qui Quy reconnaît très vite une addict aux immerseurs. (P.C.)

L'avis de FeydRautha

Repris dans l'anthologie The Best Science Fiction & Fantasy of the Year: Volume Seven, ed. Jonathan Strahan, mars 2013

Repris dans l'anthologie BSF Awards 2012, ed. non crédité, avril 2013

Repris dans l'anthologie Nebula awards Showcase 2014, ed. Kij Johnson, mai 2014

* Prix BSFA 2012 : nomination (meilleure fiction courte)

* Prix Nebula 2013 : victoire (nouvelle)

* Prix Locus 2013 : victoire (meilleure nouvelle)

* Prix Hugo 2013 : 2e place (meilleure nouvelle)

* Prix Theodore Sturgeon 2013 : finaliste (meilleure science-fiction courte)

2012 Ship's Brother (nouvelle, univers Xuya), Interzone #241, juillet 2012

Traduction : Vaisseau-soeur, traduit par Camille Thérion, Galaxies n° 25/67, septembre 2013

Lien Internet (consulté en avril 2019)

La narratrice sait que son fils Anh n’a jamais aimé sa sœur et se souvient comment tout a commencé. Il avait huit ans quand elle l’a emmené sur le vaisseau-conscience que les maîtres des naissances avaient conçu pour sa sœur. Elle était sur le point de naître et d’être branchée sur le vaisseau pour le faire venir à la vie, alors que leur père était en voyage pour affaires. Comme toutes les Consciences, le bébé à venir était avide de contacts avec un esprit humain. La narratrice essayait de rassurer son fils qui s’inquiétait. Dans la salle centrale où le maître des naissances les attendait, le rythme des contractions s’est accéléré. Au centre de la pièce se trouvait une sorte de trône, là où la Conscience allait demeurer, dans une cavité où tous les branchements nécessaires étaient en place. Un cri plus violent décida les assistants à entraîner son fils à l’écart. En le voyant partir, elle comprit qu’il n’oublierait jamais cette journée. (P.C.)

L'avis de FeydRautha

Repris dans l'anthologie The Year's Best Science Fiction : Thirtieth Annual Collection, ed Gardner Dozois, juillet 2013

2012 Two Sisters in Exile (nouvelle, univers Xuya), anthologie Solaris Rising 1.5, ed. Ian Whates, juillet 2012

Dong Huong est une guerrière aux commandes de La Tortue dans le Lac, son quatrième vaisseau qui lui signale qu’elle est arrivée chez Ceux du Nord, les membres les plus puissants de l’ancien Empire Dai Viet, un peuple aux grandes cités et aux manières délicates. Dans l’obscurité extérieure, Dong Huong ne voit que Les Deux Sœurs en Exil, le vaisseau mort qu’ils traînent depuis Longevity Station, comme le cadavre d’une vieille femme. Enfin, elle discerne deux gigantesques vaisseaux et une voix s’élève. Vous avez souhaité nous parler. Nous sommes là.

Elle rencontre Rong Anh, lui présente ses excuses et explique qu’elle ramène un de leurs vaisseaux. Il s’agit d’un accident, le vaisseau marchand Les Deux Sœurs en Exil s’est trouvé au beau milieu d’un exercice militaire qui a mal tourné. Elle ajoute que les responsables ont été punis et qu’elle rapporte le corps pour les funérailles, une coutume chez Ceux du Nord. Dong Huong ignore encore qu’elle va vivre des moments qui vont remettre en cause toutes ses convictions et laisser présager un avenir incertain. (P.C.)

Repris dans le recueil Ships in Exile, octobre 2015

Repris dans l'anthologie Year's Best SF 18, ed David G. Hatwell, décembre 2013

Repris dans l'anthologie Space Opera, ed. Rich Horton, mai 2014

Repris dans Clarkesworld #153, juin 2019

2012 Starsong (nouvelle, univers Xuya), Asimov's, août 2012

"It concerns a pilot/ship of Mayan ancestry named Axatl and her past life with a Chinese boy. Their struggle with their racial issues and peer pressure form the balance of the story with interjections of Axatl the pilot/ship looking back on her life." (Bob Blough, Tangent Online, 1er août 2012)

Repris dans l'anthologie Anthology of European Speculative Fiction, ed. Roberto Mendes & Christian Tamas, avril 2013

2012 On a Red Station, Drifting (novella, univers Xuya) sorti directement en chapbook

Voir rubrique Chapbooks.

2013 The Weight of a Blessing (nouvelle, univers Xuya), Clarkesworld, mars 2013.

Lien Internet (consulté en avril 2019)

"[...] focuses on Minh Ha, who is visiting her daughter Sarah in prison after an attack on a monument she sees as a sign of oppression. Sarah is about to be sent in exile to another planet and Minh Ha wants to be there to comfort her before it happens. But Sarah is unrepentant. Minh Ha is a good character, but I couldn't really warm to the story since too much of it seemed murky to me." (Chuck Rothma, Tangent Online , 15 mars 2013)

2013 The Waiting Stars (novelette, univers Xuya), anthologie The Other Half of the Sky, ed. Athena Andreadis & Kay Holt, mai 2013

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Autre lien (consulté en janvier 2020)

À bord du Cinnabar Mansions, Lan Nhen et sa cousine Cuc arrivent dans un cimetière à vaisseaux spatiaux, situé dans l’espace extérieur, un des nombreux endroits absents des cartes interstellaires et une manifestation éclatante de la puissance militaire des Outsiders, la Fédération Galactique des Planètes Unies. Leur but : secourir la grande-tante, l’Esprit qui contrôlait le vaisseau-conscience Turtle’s Citadel, ou ramener au moins son corps à sa famille pour lui offrir des funérailles décentes.

Sur Prime, centre de la Fédération Galactique, Catherine George pense à la vidéo que le Bureau de Protection des Réfugiés Dai Viet leur a montrée, à elle et à ses camarades. Tandis qu’une femme hurlait, un médecin sortait de son corps une forme lisse et scintillante. Il était évident que, bien qu'elle eût l’aspect d'un bébé avec une tête surdimensionnée, elle avait trop de câbles et d'angles vifs pour être humaine. Le Bureau leur a expliqué que c’est ainsi que le Dai Viet donnait naissance aux Esprits pour leurs vaisseaux-consciences. C’est le sort auquel elles ont échappé grâce aux Galactiques. Catherine sait pourtant qu’avec leurs yeux bridés et la couleur de leur peau, elles ne seront jamais les bienvenues à Prime. Elle se souvient aussi, d’abord faiblement puis avec de plus en plus d’intensité, d'un corps très différent de celui qu'elle possède maintenant. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Year's Best Science Fiction : Thirty-First Annual Collection, ed Gardner Dozois, juillet 2014

Repris dans l'anthologie Nebula awards Showcase 2015, ed. Greg Bear, décembre 2015

Repris dans l'anthologie Galactic Empires, ed. Neil Clarke, janvier 2017

Repris dans Clarkesworld #129, juin 2017

* Prix Nebula 2014 : victoire (novelette)

* Prix Hugo 2014 : 3e place (meilleure novelette)

* Prix Locus 2014 : 4e place (meilleure novelette)

2013 The Angel at the Heart of the Rain (fantasy), Interzone 246, mai-juin 2013

Traduction : L’Ange au Coeur de la Pluie, traduit par Emmanuel Chastellière, Angle Mort n°12, novembre 2016

Lien Internet de la traduction (consulté en avril 2019)

Le personnage principal anonyme et sa sœur Huong sont réfugiées d’un pays en guerre d’où leur tante espère leur obtenir un visa et un billet d’avion. Tandis que Huong s’adapte à sa nouvelle vie, il n’en va pas de même pour l’héroïne. Un jour, leur tante cesse de répondre aux appels téléphoniques. Pendant ce temps, dans la cité, il y a un ange au cœur de la pluie, même si la plupart des gens ne le voient pas et ne l’entendent pas. (P.C.)

Repris dans l'anthologie Unconventional Fantasy: A Celebration of Forty Years of the World Fantasy Convention, ed. Peggy Rae Sapienza, Jean-Marie Ward, Bill Campbell (I) & Sam Lubell, novembre 2014

2014 Memorials (novelette, univers Xuya), Asimov's, janvier 2014

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Landsfall a servi de destination finale à l'exode des Rongs rescapés de la guerre qui a opposé les continents occidental et oriental. Œuvre des Galactiques, le Mémorial cache le rôle douteux que ceux-ci ont joué dans cette guerre. Un univers virtuel destiné aux visiteurs y remplace progressivement la réalité et évoque la ville de Xuan Huong à la veille de la guerre.

C’est dans le Mémorial que Nguyen Thi Cam retrouve les Tantes pour leur échanger contre une généreuse somme d’argent les puces mémoire qu’elle a obtenues en trompant ses victimes. Honteuse, elle évite de penser à ce que les Tantes peuvent faire des mémoires, mais sait qu’il existe un marché juteux quoique illégal, en particulier pour alimenter les films-sim dont sont friands les Galactiques. Comment Cam pourrait-elle avouer à son amante Thuy, enceinte, qu’elle vit de tromperies ?

À la mauvaise conscience de Cam va s’ajouter un problème plus urgent. Une femme lieutenant de police se présente à elle. Elle sait tout de ses activités et lui propose un marché : une peine de prison réduite en échange d’une collaboration pour faire tomber ses commanditaires. L’heure des choix est venue pour Cam. (P.C.)

Sur son blog, Aliette de Bodard confie que les Tantes constituent ses personnages secondaires préférés parmi tous ceux qu'elle a créés. Elles savent ce qui est bon pour vous, même si vous l'ignorez.

Repris dans le recueil Ships in Exile, octobre 2015

* Prix Locus 2015 : 5e place (meilleure novelette)

2014 The Breath of War (nouvelle, univers Xuya), Beneath Ceaseless Skies #142, mars 2014

Traduction : Le Souffle de la Guerre, traduit par Thomas Bauduret, Galaxies 37, septembre 2015

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Sur la planète Voc, il faut, pour donner la vie à un bébé, le souffle d’un être-de-pierre, le frère-de-souffle de la mère, celui qu’elle a sculpté dans la roche lamsinh quand elle a atteint l’âge adulte et à qui elle a confié son souffle. Sinon, le bébé sera mort-né.

Alors que les affrontements sont encore fréquents sur Voc. malgré le début de pourparlers de paix, Rechan, enceinte de plus de huit mois, accompagnée de sa nièce et de la sœur-de-souffle de cette dernière, retourne vers les plateaux où elle est jadis montée équipée d’un kit d’outils de sculpture avant de redescendre sans parent-de-souffle et sans, paraît-il, aucun souvenir de ce qui lui était arrivé. En fait, Rechan sait parfaitement ce qui est arrivé et ce qui l’attend sur les sommets. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Long List Anthology: More Stories from the Hugo awards Nomination List, ed. David Steffen, novembre 2015

Repris dans l'anthologie Nebula awards Showcase 2016, ed. Mercedes Lackey, mai 2016

Repris dans Beneath Ceaseless Skies #244, février 2018

* Prix Nebula 2015 : nomination (nouvelle)

* Prix Hugo 2015 : nomination avant éliminatoire (meilleure nouvelle)

2014 The Days of the War, as Red as Blood, as Dark as Bile (nouvelle, univers Xuya), Subterranean, printemps 2014

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Parce qu’une impératrice-enfant impuissante a succédé à un empereur faible, ce sont des temps de planètes en flammes, de lunes rouges comme le sang, d’étoiles sombres comme la bile.

Thien Bao a onze ans quand Seconde Tante vient habiter chez eux. Elle interroge sa mère qui lui explique qu’elle a tout perdu, jusqu’à son mari, mort héroïquement sous ses yeux en veillant à l’évacuation de populations sous l’assaut des forces rebelles.

Cette nuit-là, Thien Bao rêve de Second Oncle, puis d’une planète verte au-dessus de laquelle des vaisseaux s’affrontent. Quant à elle, elle flotte, déploie des ailes iridescentes et se prépare à déclencher ses armes pour mettre fin au combat. Des mots s’inscrivent : petite sœur, ton destin est d’être mienne. Elle se réveille en tremblant.

Des quatre vaisseaux-pensée de l’Empire, il ne reste que Le Phoenix Vermillon qui a échappé à tout contrôle et attend de trouver une âme destinée à se réincarner sans cesse jusqu’à ce que le mal soit corrigé. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Year's Best Science Fiction: Thirty-Second Annual Collection, ed. Gardner Dozois, juillet 2015

Repris dans l'anthologie Warrior Women, ed. Paula Guran, novembre 2015

* Prix Locus 2015 : 30e place (meilleure nouvelle)

2014 The Dust Queen (nouvelle, univers Xuya), anthologie Reach for Infinity, ed. Jonathan Strahan, mai 2014

Sur la Station de la Garde du Feu en orbite autour de Mars, les habitants surveillent la terraformation de la planète sans avoir le droit d’y poser le pied, par crainte d’un contamination. Pour rendre leurs conditions de vie plus supportables, tous les ans, a lieu un spectacle dont la vedette est Bao Lan, la Reine de laF Poussière, qui fait danser et virevolter des bots sur le sol rouge de Mars, façonnant les nuages de poussière qu’ils soulèvent. Aujourd’hui, Bao Lan, âgée, veut rentrer chez elle, sur les lieux de son enfance, bien différents du réel Delta du Mékong, partiellement englouti et qu’on essaie de reconstruire à l’aide de digues et de remblaiements. C’est pourquoi elle fait appel à Quynh Ha, apothicaire , mais aussi « recâbleuse » réputée, pour entrer dans son cerveau et faire le tri dans ses souvenirs, renforce ceux qui sont liés au Delta du Mékong et affaiblissent les autres. Mais ce que Quynh Ha va trouver, va poser un réel problème. (P.C.)

Repris in Forever #38, mars 2018

* Prix Locus 2015 : 4e place (meilleure nouvelle)

2014 The Frost on Jade Buds (nouvelle, univers Xuya), anthologie Solaris Rising 3: The New Solaris Book of Science Fiction, ed Ian Whates, août 2014

2014 The Moon Over Red Trees (nouvelle, historical fantasy), Beneath Ceaseless Skies #157, octobre 2014

Lien Internet (consulté en avril 2019)

"A woman makes a bargain with the spirits and becomes Clarisse, a noblewoman who seduces Raoul, in order to get back scrolls that are of value to her family. This is a fast read that approaches the theme of revenge from a nonviolent perspective." (Cyd Athens, Tangent Online, 09 octobre 2014)

Repris dans Lontar #9, automne 2017

2014 A Slow Unfurling of Truth (novelette, univers Xuya), anthologie Carbide-Tipped Pens: Seventeen Tales of Hard Science Fiction, ed. Ben Bova & Eric Choi, décembre 2014

"[...] blends technology and biology together. People’s identities transcend the confines of their fragile bodies and move on to new ones. This calls into question what makes us who we are and how we can be sure. Mannerisms can be copied. Memories can be altered, faked, or even invented. Authentication becomes paramount but no guarantee. In the end, the true measure of who we are comes from what we know of someone’s personality. Thus, the story prompts us to seek deep and intimate knowledge of our relationships." (Ryan Holmes, Tangent Online, 02 janvier 2015)

Repris in Shoreline of Infinity #11, printemps 2018

* Prix BSFA 2018 : nomination préliminaire (meilleure fiction courte)

2015 Three Cups of Grief by Starlight (nouvelle, univers Xuya), Clarkesworld #100, janvier 2015

Traduction : Trois Tasses de Deuil sous les Etoiles, traduit par Thomas Bauduret, Galaxies nouvelle série 45, janvier 2017

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Quang Tu revient des funérailles de sa mère, le professeur Duy Uyen. Sa sœur, le vaisseau-pensée le Tigre dans la Banian, essaie de le réconforter mais Quang Tu ne peut accepter qu’on ait refusé de lui remettre les implants-mémoires de sa mère, sources de conseils et de sagesse, comme le lui a annoncé le Garde Chamarré. Seulement, ces implants-mémoires sont trop précieux pour l’Empire et seront remis à son ancienne élève, Tuyet Hoa qui continue ses recherches. (P.C.)

Repris dans l'anthologie BSFA Awards 2015, ed. non crédité, mars 2016

Repris dans l'anthologie The Year's Best Science Fiction: Thirty-Third Annual Collection, ed. Gardner Dozois, juillet 2016

Repris dans l'anthologie The Long List Anthology Volume 2: More Stories from the Hugo Award Nomination List, ed. David Steffen, décembre 2016

Repris dans l'anthologie Clarkesworld: Year Nine, Volume One, ed. Neil Clarke & Sean Wallace, avril 2018

* Prix BSFA 2015 : victoire (meilleure fiction courte)

* Prix Locus 2016 : 4e place (meilleure nouvelle)

* Prix Hugo 2016 : nomination avant éliminatoire (meilleure nouvelle)

* Prix Eugie 2016 : nomination

2015 Paid Debts (Houseless Areas near Galeries Lafayette, 1925) (nouvelle, univers Dominion of the Fallen), recueil Morningstar's Shadow, septembre 2015

"Delayed too long in an enemy House, Imadan is caught in the streets as darkness falls. It could well be his final mistake. The streets of Paris are filled with legions of the desperate poor and Imadan’s magic-imbued organs have considerable commercial value, once harvested….

Comments: This is a world that understands obligation. Compassion and charity seem to be more obscure concepts." (James Nicoll Reviews)

2015 The Face of Heaven (House Silverspires, Ile de la Cité 1917, during the Great Houses War) (nouvelle, univers Dominion of the Fallen), recueil Morningstar's Shadow, september 2015

"A Great War between the Houses has torn Paris apart. Elizabeth’s children Marie-Aimée and Françoise are just two of a multitude of casualties. The scholarly pursuit to which she turned for solace after the death of her children makes Elizabeth uniquely useful to Morningstar….

Comments: I would imagine that the setting the aftermath of the Great War. but I cannot be sure. The story gives only hints. Is it still fridging if the character provided motivational impetus by the death is a woman?" (James Nicoll Reviews)

2015 What Has to Be Done (House Silverspires, Ile de la Cité 1958) (nouvelle, univers Dominion of the Fallen), recueil Morningstar's Shadow, september 2015

"House Silverspire is left without its patron when Morningstar vanishes during a morning walk. Although its wards still stand, none can say how long they will continue to do so now that their creator has seemingly vanished. The obvious answer is for one of the other Fallen in the House to step into Morningstar’s place. While to outsiders that may look like a desirable promotion, Selene disagrees." (James Nicoll Reviews)

2015 Of Books, and Earth, and Courtship (novelette, univers Dominion of the Fallen), sorti directement en chapbook, septembre 2015

Voir rubrique Chapbooks.

2015 Against the Encroaching Darkness (nouvelle, univers Dominion of the Fallen), Grimdark #5, octobre 2015

2015 The Citadel of Weeping Pearls (novella, univers Xuya), in Asimov's, octobre-novembre 2015

Voir rubrique Chapbooks

2015 In Blue Lily's Wake (novelette, univers Xuya), anthologie Meeting Infinity, ed. Jonathan Strahan, novembre 2015

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Repris dans l'anthologie The Best Science Fiction of the Year: Volume 1, ed. Neil Clarke, juin 2016

Repris in Uncanny #22, mai-juin 2018

* Prix Locus 2016 : 14e place (meilleure nouvelle)

2015 The Death of Aiguillon (novelette, univers Dominion of the Fallen), anthologie A Fantasy's Medley 3, ed. Yanni Kuznia, décembre 2015

2016 A Salvaging of Ghosts (nouvelle, univers Xuya), Beneath Ceaseless Skies, Special Science Fantasy Issue, mars 2016

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Ceux qui plongent dans l'espace profond pour y trouver des "joyaux" savent qu'ils risquent leur vie dans l'aventure. Les "joyaux", ces restes compressés des victimes de vaisseaux-esprits naufragés qui sont à la base d'une drogue recherchée dans toute la galaxie, quand ils se dissolvent dans le vin de riz.À bord du Serpent d'Azur, Thuy sait qu'un jour, une plongée la tuera comme sa fille Kim Anh qui erre dans la froide solitude de l'espace profond. La prochaine plongée va justement la ramener sur les lieux où Kim Anh a disparu et lui permettra de ramener ses restes sur l'autel familial. Mais la plongée se passe mal et Thuy croit sa dernière heure arrivée quand ... (P.C.)

L'avis de FeydRautha

Repris dans l'anthologie The Best Science Fiction & Fantasy of the Year : Volume 11, ed. Jonathan Strahan, avril 2017

* Prix Locus 2017 : 5e place (meilleure nouvelle)

* Prix Hugo 2017 : nomination avant éliminatoire (meilleure nouvelle)

* Prix de la Washington Science Fiction Association Small Press 2017 (fiction courte)

2016 Crossing the Midday Gate (novelette, univers Xuya), anthologie To Shape the Dark, ed. Athena Andreadis, mai 2016

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Il y a vingt ans, Dan Linh, à la tête de son équipe, a trouvé un vaccin qui a sauvé des milliers de vie. Confiante, elle a approuvé le nouveau procédé de fabrication proposé par sa protégée Ai Nih, qui devait accélérer la délivrance de ce vaccin. Malheureusement, les contrôles insuffisants entraînèrent des décès qui hantent encore les nuits de Dan Linh. Refusant de dénoncer Ai Nih, elle a été condamnée à l’exil sur une planète déshéritée.

Aujourd’hui, elle revient à la Cité Interdite Pourpre, convoquée par le plus proche conseiller de l’Impératrice. Elle découvre avec surprise qu’il s’agit pour la première fois d’un vaisseau-esprit, La Perle du Serpent dans la Mer, qui a pris autrefois sa défense. Il lui confie la direction du laboratoire qui avait jusqu’alors Ai Nih à sa tête. (P.C.)

Repris in Lightspeed #89, octobre 2017

2016 Lullaby for a Lost World (nouvelle), Tor.com 8 juin 2016

Voir rubrique Chapbooks

2016 A Hundred and Seventy Storms (nouvelle, univers Xuya), Uncanny #11, juillet/août 2016

Lien Internet (consulté en avril 2019)

"Snow Like a Dancer is dying [...]. Everyone knows it, but no one is willing to admit it. At least not to her face. As a mindship mining ore for White Tiger Orbital, Snow Like a Dancer has been battered by her fair share of storms. She was never intended to last forever, and she's already weathered more than her sister ships. Nightmares of her impending death haunt her as much as the possible departure of Cousin Lua, but some things are inevitable, and it's best to discard attachment before it becomes too painful to let go." (Nicky Magas, Tangent Online, 24 juillet 2016)

2016 Pearl (novelette, univers Xuya), anthologie The Starlit Wood: New Fairy Tales, ed. Dominik Parisien & Navah Wolfe, octobre 2016

In Da Trang’s nightmares, Pearl is always leaving—darting away from him, toward the inexorable maw of the sun’s gravity, going into a tighter and tighter orbit until no trace of it remains—he’s always reaching out, sending a ship, a swarm of bots—calling upon the remoras to move, sleek and deadly and yet too agonizingly slow; to do anything, to save what they can.

Too late. Too late.” (présentation)

Repris dans l'anthologie The Best Science Fiction of the Year : Volume 2, ed. Neil Clarke, avril 2017

* Prix Locus 2017 : 2e place (meilleure novelette)

2017 First Presentation (nouvelle, univers Xuya), anthologie Chasing Shadows: Visions of Our Coming Transparent World, ed. Stephen W. Potts, janvier 2017

Sur la Station des Sept Nuages, les autorisations sont au cœur de la vie sociale, permettant à chacun de dévoiler ce qu’il souhaite de son profil à ceux qu’il rencontre, tandis que le vaisseau-esprit génère des simulations permettant d’embellir le cadre de vie étriqué.

Thanh assiste à la réception de Première Présentation du bébé d’Anh Ngoc, son ancienne amante. Deux ans après leur séparation, elle est devenue Maîtresse de la Couche Intérieure, et dispose des privilèges dus à celle qui occupe une des fonctions les plus prestigieuses sur la station. Elle est venue dans l’espoir d’une réconciliation, ou au moins de paroles qui lui permettraient d’oublier, d’aller de l’avant. Mais elle sait bien qu’Anh Ngoc ne s’excuse jamais. (P.C.)

2017 The Dragon That Flew Out of the Sun (nouvelle, SF), anthologie Cosmic Powers, ed. John Joseph Adams, avril 2017

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Repris dans l'anthologie The Year’s Best Science Fiction: Thirty-Fifth Annual Collection, ed. Gardner Dozois, juillet 2018

2017 Children of Thorns, Children of Water (novelette, univers Dominion of the Fallen), Uncanny #17, juillet-août 2017

D'abord offert en cadeau pour les précommandes de The House of Binding Thorns

Lien Internet (consulté en avril 2019)

A prequel story set between The House of Shattered Wings and The House of Binding Thorns. Dragons, creepy magic, cooking (!).In a Paris that never was, a city of magicians, alchemists and Fallen angels struggling to recover from a devastating magical war… Once each year, the House of Hawthorn tests the Houseless: for those chosen, success means the difference between a safe life and the devastation of the streets. However, for Thuan and his friend Kim Cuc, — dragons in human shapes and envoys from the dying underwater kingdom of the Seine — the stakes are entirely different. Charged with infiltrating a House that keeps encroaching on the Seine, if they are caught, they face a painful death. Worse, mysterious children of thorns stalk the candidates through Hawthorn’s corridors. Will Thuan and Kim Cuc survive and succeed?” (Aliette de Bodard sur son site web)

* Prix Hugo 2018 : 5e place (meilleure novelette)

* Prix Locus 2018 : 2e place (meilleure novelette)

2017 A Game of Three Generals (nouvelle, univers Xuya), anthologie Extrasolar, ed. Nick Gevers, août 2017

"another in her long sequence of Xuya stories, deals with a political prisoner who is forced by circumstances to remain imprisoned long after her sentence is over, and tells of her bittersweet reunion with her ‘‘daughter,’’ a living spaceship" (Gardner Dozois, Locus, septembre 2017)

2017 Cicada Song, in a Country Since Long Gone (nouvelle), anthologie The Death of All Things, ed. Kat Richardson & Laura Anne Gilman, août 2017

Seen from afar, the old country looks almost peaceful. Its people say it has the shape of a rice bowl: a large circular swathe of land from mountains to sea, with the shape of a dragon coiled beneath the earth, holding the promise of wealth and good fortune. On the edge of the land, at the border with the Everlasting Empire, is a wall.” (présentation)

2017 In Everlasting Wisdom (nouvelle, SF), anthologie Infinity Wars, ed. Jonathan Strahan, septembre 2017

Lien Internet (consulté en avril 2019)

"An Everlasting Emperor maintains rule through a bureaucracy which includes "harmonisers" (people implanted with alien symbionts which help convey a psychic wave of calming propaganda). Our protagonist is one such, driven to the job by the need to care for a starving daughter. She meets a woman who was much like she once was, who attempts to assassinate her. Rather than turning her in, she gives the woman some food and sends her on her way. Meanwhile, the growing discontent of the people with their Emperor comes to a head. [...]" (Jason McGregor, Tangent Online, septembre 2017)

Repris dans l'anthologie The Best Science Fiction of the Year: Volume 3, ed. Neil Clarke, avril 2018

Repris in Clarkesworld #145, octobre 2018

2017 At the Crossroads to Shadow and Bone (nouvelle) anthologie Children of a Different Sky, ed. Alma Alexander, novembre 2017

"[one of] the best stories here [...] literalizes a metaphor for war in a horrifying fashion, as a relentless and unstoppable churning black mass that rolls slowly across the countryside, swallowing and obliterating everything in its path" (Gardner Dozois, Locus, janvier 2018)

2018 The Tea Master and the Detective (univers Xuya), sorti directement en chapbook, mars 2018

Voir rubrique Chapbooks.

2018 The Counting of Vermilion Beads (nouvelle, science-fantasy), anthologie A Thousand Beginnings and Endings, ed. Elsie Chapman & Ellen Oh, juin 2018

A Retelling of Tam Cam set in a science fantasy palace.” (présentation d’Aliette de Bodard)

2018 Court of Birth, Court of Strength (novelette, univers Dominion of the Fallen), Beneath Ceaseless Skies #100, septembre 2018

Lien Internet (consulté en avril 2019)

A Fallen, Samariel, is the art teacher and father figure to a young woman who has been kidnapped. He goes to Asmodeus (well known to fans of the novels) for help, and gets much, much more than he bargained for. […]” (Karen Burnham, Locus, septembre 2018)

2018 In the Vanisher’s Palace (novella, fantasy), sorti directement en chapbook, octobre 2018

Voir rubrique Chapbooks.

2018 Of Children, and Houses, and Hopes (nouvelle, univers Dominion of the Fallen), paru sur le site personnel d’Aliette de Bodard, novembre 2018

So last year I got into a really large writing funk, due to a combination of our election season, global politics and real life fatigue, and I wrote this thing. It's a snippet set in my Dominion of the Fallen universe (Gothic devastated Paris where several magical factions fight a cold war of attrition in the ruins). It's super dark, and it's also rather dependent on the books: I thought I'd share it with this newsletter, to celebrate my readable draft of Book 3 being finished!” (newsletter d’Aliette de Bodard, novembre 2018)

2018 Among the Water Buffaloes, a Tiger’s Steps (nouvelle), anthologie Mechanical Animals: Tales at the Crux of Creatures and Tech, ed. Selena Chambers & Jason Heller, novembre 2018

In the days where the earth was newly broken and the living still remembered the sleepers walking the world, a water buffalo found a tiger in a coffin. It was in the days where the sleepers' land purged itself of all it could not bear, coughing out into the periphery seeds and parts by the thousands--and also those sleepers that were unsuitable or broken or merely in excess. The tiger was one of these last, though who knew what kind?” (présentation d’Aliette de Bodard)

2019 Rescue Party (novelette, univers Xuya), anthologie Mission Critical, ed. Jonathan Strahan, juillet 2019

Il y a bien longtemps, les Rồngs ont fui leur foyer dont l'écosystème et l’économie ont été dévastés par des luttes entre factions. Certains ont choisi de partir sur des vaisseaux à la recherche de meilleures opportunités, un voyage nommé la Longue errance. Cinquante ans après leur départ, un vaisseau de secours a été envoyé, pour disparaître dans les profondeurs de l’espace.

La Longue errance a pris fin quand les restes de la flottille Rồng ont atteint l'espace d’Asphodele, où ils ont été transportés en lieu sûr. Leurs vaisseaux ont été recyclés et ont constitué la base du quartier Rồng. Les Rồngs qui ont survécu ont trouvé une planète très différente de celle de l'époque coloniale : une métropole brillante avec de nombreuses opportunités pour les migrants durs à la tâche, et ils y ont apporté leurs coutumes…

Giao, une Khanh, travaille dans la station minière de Perse avec sa compagne An Di. Pour des raisons professionnelles et personnelles, elle revient sur Xarvi, principale cité d’Asphodele. Trois jours après son arrivée, elle se retrouve contre son gré au Repository, un musée où sont conservés les souvenirs de ceux qui ne sont pas considérés comme assez utiles. À vingt-quatre ans, elle trouve révoltant d’être ainsi « préservée » et décide de faire appel, tout en sachant qu’une telle procédure n’a jamais été couronnée de succès. Elle va ainsi en apprendre davantage sur le sort du vaisseau de secours. (P.C.)

L'avis d'Apophys (sur l'ensemble de l'anthologie, consulté en août 2019)

2019 A Burning Sword for Her Cradle (univers Xuya), anthologie Echoes, ed. Ellen Datlow, août 2019

Dans la Fédération, les migrants, parmi lesquels les membres de la nation Khanh, sont harcelés par les fantômes, des spectres mutilés et sanglants qui les entourent en permanence. Eux seuls les voient en permanence et entendent leurs murmures incessants. "Comportez-vous bien, soyez reconnaissants, soyeux heureux." Bao Ngoc a trouvé pour elle et sa petite sœur Chau un moyen de résister. Alors qu'elles étaient détenues dans un camp, elle a avalé l'épée donnée par une sorcière tandis que Chau s'enfonçait la sienne dans la poitrine.

Malheureusement, tout a un coût. Si les deux sœurs khanhs ont obtenu ainsi une défense contre les fantômes, elles doivent supporter une douleur à la limite du tolérable. Contrairement à Bao Ngoc, Chau a finalement renoncé, elle a rejeté son épée et a choisi l'intégration à la Fédération. Aujourd'hui, elle est mariée et enceinte, mais Bao Ngoc ne peut accepter que la petite fille à naître ignore tout de la culture de leurs ancêtres. (P.C.)

2019 Of Birthdays, and Fungus, and Kindness (novelette, univers Dominion of the Fallen), recueil Of Wars, and Memories, and Starlight, septembre 2019

“[...] It stars Emmanuelle, first introduced in The House of Shattered Wings as the lover of Selene, head of House Silverspires, as she tries to organise a birthday celebration for her lover. House Silverspires has been seriously weakened by the events of Shattered Wings, and the birthday party of its leader is a political event. Politics, magic, conspiracies, and an extremely weird fungus combine to frazzle Emmanuelle and threaten the lives of Silverspires’ dependents. [...]" (Liz Bourke, Locus, octobre 2019)

SÉLECTION D'ESSAIS

2010 The View from the Other Side: Science Fiction and Non-Western/Non Anglophone Countries, Asimov's (rubrique Thought Experiments), septembre 2010

2011 How I Tackle Critiques, Focus #56, 2011

2015 My Novel Writing Process, aka Writing with Baby, Focus #64, 2015

2015 Deadlines, Layered Writing and Breathing Space, Focus #65, 2015

2016 Pushing Back Against the Wall, Lightspeed: People of Colo(u)r Destroy Science Fiction! Special Issue, juin 2016

Lien Internet (consulté en octobre 2019)

2017 Horrific Pregnancies and Dead Mothers, site Internet Intellectus Speculativus, 19 avril 2017

Lien Internet (consulté en octobre 2019)

2018 On Motherhood and Erasure, site Internet Intellectus Speculativus, 03 décembre 2018

Lien Internet (consulté en octobre 2019)

* Prix BSFA 2018 : victoire (meilleure non-fiction)

LIENS INTERNET

Site Internet personnel :

https://www.aliettedebodard.com (consulté en septembre 2019)

Encyclopedia of Science Fiction :

https://www.sf-encyclopedia.com/entry/de_bodard_aliette (consulté en septembre 2019)

Internet Speculative Fiction Data Base :

https://www.isfdb.org/cgi-bin/ea.cgi?108274 (consulté en septembre 2019)

Wikipedia :

https://en.wikipedia.org/wiki/Aliette_de_Bodard (consulté en septembre 2019)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aliette_de_Bodard (consulté en septembre 2019)

NooSFere :

https://www.noosfere.org/icarus/livres/auteur.asp?numauteur=2147189840 (consulté en septembre 2019)

Quarante-Deux :

https://www.quarante-deux.org/exliibris/oeuvres/b/Aliette_de_Bodard/ (consulté en septembre 2019)