Madeline Ashby

BIOGRAPHIE

Madeline Ashby est née le 24 avril 1983, à Panorama City, près de Los Angeles, Californie, États-Unis.

Après avoir passé une bonne partie de sa vie à Seattle, elle quitte, en 2006, les Etats-Unis pour le Canada où elle rencontre les Cecil Street Irregulars, un atelier d'écrivains et écrivaines fondé par Judith Merril qui lui permet de croiser Karl Schroeder, Cory Doctorow et Peter Watts.

Elle obtient un premier master à l'Université de York à Toronto sur l'animation japonaise, la culture fanique et la théorie du cyborg, et un second, en 2011, à l'OCAD University (Université de l’École d’art et de design de l’Ontario) sur la conception en veille stratégique et innovation, avec une thèse portant sur l'avenir de la sécurité des frontières.

Après avoir grandi entourée d'amateurs de science-fiction, qu'il s'agisse de ses parents – son père l'a emmené voir Blade Runner à l'âge de neuf ans - ou de ses amis au lycée, c'est une rencontre avec Ursula K. Le Guin qui la décide à passer à l'écriture. Elle est publiée pour la première fois en 2007 avec In Which Joe and Laurie Save Rock'n'Roll.

Avec son époux, l’écrivain de romans d’horreur David Nickle, elle vit maintenant à Toronto où elle se qualifie d’immigrante et où, en dehors de son activité littéraire, elle a une activité indépendante de consultante en veille stratégique. Elle a travaillé pour, entre autres, Intel Labs, the Institute for the Future, SciFutures et l’ASU Center for Science and the Imagination. Elle a donné des conférences à SXSW, FutureEverything, MozFest, et autres. Ses essais sont parus dans BoingBoing, io9, WorldChanging, Creators Project, Arcfinity, MISC Magazine, et FutureNow. Elle est membre du XPRIZE Science Fiction Advisory Council et du AI Policy Futures Group à l’université ASU CSI. Elle écrit également une chronique dans l’Ottawa Citizen : https://ottawacitizen.com/author/madeline-ashby (consulté en juin 2019)

Principales sources : site personnel de Madeline Ashby, Wikipedia.

UNIVERS

- The Machine Dynasty (SF)

Les machines vN, des robots humanoïdes capables de s’auto-répliquer, sont programmées pour satisfaire les exigences des humains, ce qui peut aller jusqu’à leur propre destruction. Du moins, c’est ainsi qu’elles sont théoriquement conçues. La trilogie est l’histoire de l’exception à cette règle.

À la différence des robots classiques, les vN se reproduisent par gemmiparité. Les progénitures, ou itérations, sont identiques à leur parents en ce qui concerne l’essentiel de leur programmation. En conséquence, si un membre du clade manifeste des troubles de comportement, on risque de les retrouver chez tous les autres. C’est ce qui se passe pour Amy Peterson, de père organique et de mère synthétique et dont la grand-mère maternelle Portia, à cause d’un système de sécurité défectueux, peut user de violence au point de tuer des humains. Dans le premier roman, Amy mange sa grand-mère qui a attaqué sa mère. Ce faisant, elle incorpore sa personnalité et ses souvenirs, ce qui l'affranchit des trois lois de la robotique. Elle doit alors prendre la fuite, poursuivie non seulement par les humains, mais aussi par Portia qui s’est réfugiée dans une partition de son cerveau. (d’après James Davis Nicoll et The Encyclopedia of Science Fiction)

ROMANS

R.01 vN, (univers The Machine Dynasty), Angry Robot, juillet 2012

"Amy Peterson is a von Neumann machine, a self-replicating humanoid robot.

For the past five years, she has been grown slowly as part of a mixed organic/synthetic family. She knows very little about her android mother’s past, so when her grandmother arrives and attacks her mother, little Amy wastes no time: she eats her alive.

Now she carries her malfunctioning granny as a partition on her memory drive, and she’s learning impossible things about her clade’s history – like the fact that the failsafe that stops all robots from harming humans has failed… Which means that everyone wants a piece of her, some to use her as a weapon, others to destroy her." (Présentation sur Goodreads)

De l'aveu de Madeline Ashby, une des principales inspirations du roman est Ghost in the Shell: Stand Alone Complex, où posséder plusieurs copies d'un corps est normal.

* Prix Kitschies 2012 : finaliste (Golden Tentacle - meilleur premier roman)

* Prix Locus 2013 : 3e place (premier roman)

R.02 iD, (univers The Machine Dynasty), Angry Robot, juin 2013

"The next book in the series is called iD. It's about Javier, a supporting character in vN. In it, Javier is on a quest for redemption and revenge, and he's trying to figure out who and what he's become and what he really wants out of life. Doing so involves learning more about the roots of the vN as an artificial species, about the church that funded their development, and about the failsafe. " (Madeline Ashby, interview à Sense of Wonder)

* Prix Locus 2014 : 15e place (meilleur roman de de science-fiction)

R.03 Company Town (SF), Tor, 2016

"Company Town is set in a city built on oil rigs and towers in Newfoundland, Canada. The Lynch company, owned and managed by the ancient patriarch Zachariah Lynch, runs the town. Hwa, a local young part-Korean woman works as a bodyguard for the union of sex workers, keeping the women safe and acting as their muscle and escort when they’re on the job. Hwa’s mother is a sex worker too, her only friends are in the business and Hwa is good at keeping them safe, though terrible at having any sort of healthy relationship with her mother. Hwa is entirely organic—she has no body enhancements or augmentations, unlike everyone else around her, but she’s a fighter; determined and unafraid.

It is these characteristics, and the fact that she can not be hacked, that bring her to the attention of the Lynch family, who hire her as the personal bodyguard for Joel, the fifteen year old genius heir to the Lynch assets, a boy who is always under the threat of kidnapping or worse. But when Hwa’s sex worker friends start to die mysteriously, she has to determine whether it’s not just Joel who is under imminent threat. [...]" (Mahvesh Murad, Tor.com, mai 2016)

L'avis de Gromovar

* Prix Aurora 2017 : nomination (meilleur roman en anglais)

* Prix Locus 2017 : 5e place (roman de science-fiction)

* Prix Canada Reads 2017 : finaliste

R.04 Rev – The Third Machine Dynasty (univers The Machine Dynasty), Angry Robot, annoncé pour juillet 2020

"In the final instalment of the influential Machine Dynasty series, the rapture for which the self-replicating humanoids were engineered finally comes to pass.

Now that the failsafe that once kept synthetic beings from harming humans has been hacked, all vNare discovering the promise - and the peril -of free will. Her consciousness unleashed across computer systems all across the world, the vicious vN Portia stands poised to finally achieve her lifelong dream of bringing feeble, fleshy humanity to its knees.

The battle between Portia and granddaughter Amy comes to its ultimate conclusion. Can Amy get her family to the stars before Portia destroys every opportunity for escape and freedom?" (Présentation sur Amazon)

ANTHOLOGIES

2015 Licence Expired: The Unauthorized James Bond (avec David Nickle), ChiZine Publications, novembre 2015

SÉLECTION DE RÉCITS

2007 In Which Joe and Laurie Save Rock n’ Roll (novelette), anthologie Tesseracts Eleven: Amazing Canadian Speculative Fiction, ed. Cory Doctorow & Holly Phillips, novembre 2007

2008 Fitting a New Suit (nouvelle), Flurb: A Webzine of Astonishing Tales #6, automne-hiver 2008, septembre 2008

Lien Internet (consulté en avril 2019)

2008 βoyfriend (), Worldchanging Canada, 10-13 décembre 2008 (online)

Repris en podcast dans Escape Pod #216, septembre 2009 ; lien Internet (consulté en juin 2019)

2009 Off Track Betting (nouvelle), Flurb: A Webzine of Astonishing Tales #7, printemps-été 2009, mars 2009

Lien Internet (consulté en juin 2019)

2009 The Chair (nouvelle), Nature, 14 mai 2009

Lien Internet (consulté en juin 2019)

Repris dans l'anthologie Nature Futures 2, ed. Henry Gee & Colin Sullivan, septembre 2014

2010 Zombies, Condoms and Shenzhen: The Surprising Link Between the Undead and the Unborn (nouvelle), Flurb: A Webzine of Astonishing Tales #10, automne-hiver 2010, septembre 2010

Lien Internet (consulté en avril 2019)

2011 The Education Of Junior Number 12″ (novelette, univers The Machine Dynasty), paru en ligne sur le site d'Angry Robot, à l'occasion de la série 12 Days of Christmas, décembre 2011

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Javier explique à Junior, le dernier de ses douze enfants, qu’il sont des vN, des humanoïdes auto-répliquants. Âgé de trois jours, il n'a encore que la taille d'un tout petit enfant mais son esprit est bien plus mature et il va grandir bien plus rapidement que les humain

Il l'emmène dans un parc pour y rencontrer des gens et apprendre à interagir avec eux Là, trois filles importunent une autre, plus jeune. Javier couvre les yeux de Junior et s’en prend à elles. Il leur explique qu’en continuant, elles vont causer la mort de son fils parce que la sécurité intégrée de vN se déclenche quand ils voient des humains se battre. Les filles s’éloignent piteusement au moment où arrive la mère de la petite, qui remercie Javier.

La femme s’appelle Brigid et sa fille Abigail. Elle les invite chez elle et Javier, qui découvre que son mari l'a quittée, devient son amant. Les jours qui suivent vont être déterminants dans l'éducation de Junior. (P.C.)

Repris dans l'anthologie Year's Best SF 17, ed David G. Hatwell & Kathryn Cramer, mai 2012

Repris dans l'anthologie Imaginarium 2012: The Best Canadian Speculative Writing, ed. Sandra Kasturi & Halli Villegas, juillet 2012

Repris dans l'anthologie Twenty-First Century Science Fiction, ed David G. Hartwell & Patrick Nielsen Hayden, novembre 2013

Repris dans l'anthologie More Human Than Human, ed. Neil Clarke, novembre 2017

2012 Give Granny a Kiss (novelette, univers The Machine Dynasty), Flurb: A Webzine of Astonishing Tales #13, printemps 2012

Lien Internet (consulté en avril 2019)

Cette novelette constitue le prologue du roman vN (isfdb.org).

2013 Social Services (nouvelle, SF), anthologie An Aura of Familiarity: Visions from the Coming Age of Networked Matter, ed. non précisé, 2013

Lien Internet (consulté en juin 2019)

Lean travaille pour les services sociaux et héberge une nièce sans gêne accompagnée de son bébé. Après avoir demandé en vain à sa supérieure, une IA, de travailler dans un bureau, elle part pour faire la tournée de ceux dont elle s’occupe. Non seulement ceux-ci ont des grosses difficultés mais ils peuvent être source de considérables problèmes pour elle-même. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Best Science Fiction & Fantasy of the Year: Volume Eight, ed. Jonathan Strahan, avril 2014

Repris dans l'anthologie The Year’s Best Science Fiction & Fantasy 2014 Edition, ed. Rich Horton, juin 2014

Repris dans l'anthologie Imaginarium 3: The Best Canadian Speculative Writing, ed. Sandra Kasturi & Helen Marshall, janvier 2015

2014 Come from Away (nouvelle), anthologie Upgraded, ed. Neil Clarke, septembre 2014

2014 By the Time We Get to Arizona (SF), anthologie Hieroglyph: Stories and Visions for a Better Future, ed. Ed Finn & Kathryn Cramer, septembre 2014

2015 A Stopped Clock (nouvelle, SF), anthologie The Atlantic Council Art of Future Warfare Project: War Stories from the Future, ed. August Cole, août 2015

Lien Internet (consulté en juin 2019)

Dans la Corée d’un avenir proche, la vie sociale repose sur le réseau. Tous les habitants possèdent une montre qui enregistre leur position et leur donne accès aux informations les plus diverses, de la météo aux actualités, en passant par le fonctionnement des transports.

Ha-eun et Jun-seo sont deux personnes âgées qui vivent pauvrement en vendant de la nourriture dans une rue d’une grande ville coréenne. Comme tous les soirs de cet hiver, les clients se font rares, la rue est quasiment vide de passants, tout le monde travaille dans les bâtiments qui les entourent. Justement, sur celui qui leur fait face, haut de soixante étages, toutes les lumières viennent de s’éteindre et devient comme une porte obscure sur le néant. Après quelques clignotements, l’éclairage revient.

Le lendemain, ce sont les feux de circulation qui subissent des dysfonctionnements, provoquant des accidents aux carrefours. Ce n'est là que le début d'une progressicve paralysie de la ville qui sera l'occasion de choix personnels décisifs. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Year’s Best Science Fiction: Thirty-Third Annual Collection, ed. Gardner Dozois, juillet 2016

Repris dans Clarkesworld #119, août 2016

2015 Memento Mori (novelette, SF), anthologie Meeting Infinity, ed. Jonathan Strahan, novembre 2015

2015 Be Seeing You (nouvelle), anthologie Pwning Tomorrow: An Anthology of Short Fiction from the Electronic Fronter, ed. Dave Maass, décembre 2015

Lien Internet (pour l'ensemble du magazine) (consulté en juin 2019)

Extrait du roman Company Town

2016 Dreams in the Bitch House (), site web Postscripts to Darkness, février 2016

Lien Internet (consulté en juin 2019)

2016 Panic City (nouvelle, SF), anthologie Cyber World: Tales of Humanity’s Tomorrow, ed. Joshua Viola & Jason Heller, novembre 2016

Une panne s'est déclenchée au niveau du ventilateur six. La cité prend la décision qu 'elle a longtemps repoussée. Elle réduit au silence les satellites et ferment les quatre sorties. A la différence de Paris, New York et autres grandes villes, elle refuse l'obésité et a fixé des limites à sa croissance. Elle veut conserver ses habitants à l'intérieur de son corps, à l'abri. Dans la salle de contrôle est, un membre de l'équipe qui signe ses rapports Roscoe0308, signale qu'il ne voit plus rien et sa supérieure l'envoie vérifier le ventilateur six. Un si brave garçon, quel dommage, pense la cité. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Best Science Fiction of the Year : Volume 2, ed. Neil Clarke, avril 2017

2017 The Japanese Room (SF, avec Margaret Atwood), web-anthologie A Flight to the Future, ed. Kathryn Kramer, 2017

Lien Internet (consulté en juin 2019)

Le point de départ de la nouvelle est le même que celui de toutes celles qui composent cette anthologie à l’initiative de la fondation Xprize associée à Japan Air Lines : le vol JAL ANA008 à destination de San Francisco est pris dans un vortex temporel et atterrit vingt ans dans le futur.

2017 Death on Mars (novelette, SF), anthologie Visions, Ventures, Escape Velocities : A Collection of Space Futures, ed. Ed Finn, Joey Eschrich & Juliet Ulman, décembre 2017

Lien Internet (consulté en juin 2019)

Quatre femmes se trouvent dans une base d’observation, sur Phobos, le satellite de Mars. Officiellement, leur rôle est de récupérer les derniers échantillons de sol restants, avant les premières missions humaines sur Mars. En fait, il s’agit surtout de vérifier qu’une équipe féminine, moins gourmande, plus légère, et finalement moins coûteuse, pourrait faire le boulot. Un homme, Cody Marshall, vient de les rejoindre pour régler un problème sur le système de communication de la foreuse qui la rend inutilisable. Il en a profité pour apporter des cadeaux pour chacune : des vidéos de sa famille pour Song, un carillon pour Brooklyn, la totalité des matches de base-ball de la saison passée pour Khalidah, et pour Donna, deux doses de lethezine, la drogue de la mort . C’est alors que Donna annonce qu’elle a un cancer en phase terminale. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Best Science Fiction of the Year: Volume 3, ed. Neil Clarke, avril 2018

Repris dans l'anthologie The Year’s Best Science Fiction: Thirty-Fifth Annual Collection, ed. Gardner Dozois, annoncé pour juillet 2018

Repris dans Clarkesworld #146, novembre 2018

2018 Work Shadow/Shadow Work (nouvelle, SF/fantasy), anthologie Robots vs. Fairies, ed. Dominik Parisien & Navah Wolfe, janvier 2018

* Prix Locus 2019 : 23e place (meilleure nouvelle)

2018 Domestic Violence (nouvelle), Slate, 26 mars 2018

Lien Internet (consulté en juin 2019)

* Prix Sunburst 2019 : finaliste (meilleure nouvelle)

2018 Tierra y libertad (), MIT Technology Review, juillet/août 2018

Lien Internet (consulté en juin 2019)

2018 Withnail & Us (SF), anthologie Toronto 2033, projet du magazine Spacing pour fêter son 50e aniiversaire, ed. Jim Munroe, décembre 2018

Lien Internet (consulté en juin 2019)

"[Thème de l'anthologie : ] 15 Stories About the City’s Future" (présentation sur le site web)

2019 Blue Lotus (nouvelle, SF), web-anthologie Current Futures: A Sci-Fi Ocean Anthology, ed. Ann VanderMeer, juin 2019

Lien Internet (consulté en juin 2019)

L'anthologie propose des visions d'un avenir où la technologie a permis de dévoiler les secrets de l'océan. Les nouvelles ont pour objectif commun de montrer comment certaines des innovations actuelles les plus prometteuses pourraient avoir un impact positif sur le futur des océans.

2020 2079: Porcelain Claws in Cinnamon Earth (SF), web-anthologie Avatars Inc, ed. Ann VanderMeer, mars 2020

Lien Internet (consulté en mars 2020)

Le point de départ de la nouvelle est le même que celui de toutes celles qui composent cette anthologie à l’initiative de la fondation Xprize. Des missions Avatar Inc. parcourent le système solaire pour récupérer les cartes mémoire de leurs plus précieux robots Avatars, couvrant le 21ème siècle. Les récits sont les transcriptions du contenu de ces mémoires.

Quand Cody Marshall est sélectionné pour un voyage d’urgence vers le camp de base sur Phobos, son frère Nathan fait ce qu’il a évité depuis plus d’un an, en raison de ses phobies : utiliser un téléphone pour lui parler. Nathan est au courant de cette mission avec un équipage entièrement féminin. Cody lui explique qu’il n’y a plus aucune place à bord et qu’il partira dans un module conçu pour un seul passager. L’équipe compte déjà une roboticienne mais Cody n’a pas le doit de lui dire qu’on lui a diagnostiqué un cancer au cerveau. Tous deux évoquent leur père décédé et leur mère, hospitalisée au loin.

Finalement, Cody est choisi pour la mission et se retrouve au camp de base Phobos. Il est là depuis deux mois quand Donna, celle qu’il remplace, meurt de son cancer, lors d’une opération de maintenance. Elle aura été le premier être humain à poser le pied sur Mars.

Pour Song, le médecin de l’équipe, les données enregistrées par la combinaison de Donna avant et au moment de sa mort constituent la première et unique documentation précise des processus finaux d’un corps humain sur Mars. Un examen post-mortem est nécessaire et, pour le conduire, Cody devra utiliser un des avatars. (P.C.)

Ce récit fait suite à Death on Mars (2017). On y retrouve les personnages de Cody Marshall, de Khalidah et du médecin Song, cette fois après la mort de Donna, racontée précédemment.

SÉLECTION D'ESSAIS

2008 Ownership, authority, and the body: Does antifanfic sentiment reflect posthuman anxiety?, thèse pour le master

Lien Internet (consulté en juin 2019)

2010 Sometimes, We Win, Tor.com, avril 2010

Lien Internet (consulté en juin 2019)

Article rédigé à propos du procès de Peter Watts, à la suite de son arrestation par la police des frontières américaine.

2011 Surfaces – a short story for a thesis on border regulation, BoingBoing, 24 novembre 2011

Lien Internet (consulté en juin 2019)

2011 Why the Akira Adaptation is a Big Deal, Tor.com, décembre 2011

Lien Internet (consulté en juin 2019)

2012 Escape from L.A., in Arc 1.4 / Forever Alone Drone, décembre 2012

2016 Five Books Set in Company Towns, Tor.com, mai 2016

Lien Internet (consulté en juin 2019)

LIENS INTERNET

Site personnel :

https://madelineashby.com/ (consulté en juin 2019)

Encyclopedia of Science Fiction :

https://www.sf-encyclopedia.com/entry/ashby_madeline (consulté en juin 2019)

Internet Speculative Fiction Data Base :

https://www.isfdb.org/cgi-bin/ea.cgi?110478 (consulté en juin 2019)

Wikipedia :

https://en.wikipedia.org/wiki/Madeline_Ashby (consulté en juin 2019)

nooSFere :

rien (consulté en juin 2019)

Quarante-Deux :

rien (consulté en juin 2019)