John Scalzi

BIOGRAPHIE

John Michael Scalzi est né le 10 mai 1969, à Fairfield, Californie, États-Unis.

Il grandit dans le sud de la Californie, allant à l’école à Claremont en tant que boursier. Il est diplômé de la Webb School en 1987 et étudie à l'Université de Chicago, où il devient rédacteur en chef du Chicago Maroon et obtient une licence en philosophie en 1991. Il retourne en Californie, où il devient critique de cinéma et plus tard chroniqueur pour le Fresno Bee. En 1996, il déménage à Washington pour travailler chez AOL en tant que rédacteur en chef. En 1998, licencié par AOL, il devient écrivain indépendant à temps plein, travaillant pour des entreprises, en plus de réviser et d'écrire des œuvres de fiction.

Décidé à écrire dans un de ses deux genres préférés, la science-fiction et le policier, il fait son choix en jouant à pile ou face. Sa première nouvelle de science-fiction publiée, Alien Animal Encounters, paraît en 2001 dans Strange Horizons.

Son premier roman de science-fiction, Imprésario du 3ème Type, est proposé en partagiciel sur son site web en 1999, et n’est publié qu’en juillet 2005. Le deuxième, Le Vieil homme et la guerre, apparaît en 2002 sur son site. Patrick Nielsen Hayden le lit et l’achète pour Tor qui le publie en janvier 2005. Ce roman lui vaut le prix John W. Campbell du meilleur nouvel écrivain en 2006.

En 2007, il est sélectionné pour le prix Hugo du meilleur écrivain amateur qu’il remporte l’année suivante, en grande partie pour son activité de blogueur avec Whatever. .

En 2010, il est élu président de la Science Fiction and Fantasy Writers of America et siège pendant trois mandats avant de s’effacer en 2013.

Il vit à Braford, Ohio, États-Unis, avec sa femme Kristine Blauser Scalzi qu’il a épousée en 1995, et leur fille Athena.

Scalzi est également un blogueur de premier plan, avec son site personnel très populaire, Whatever.scalzi.com. Un grand nombre de ses posts ont été réunis en volumes. Il est par ailleurs l'auteur de nombreux ouvrages ne relevant pas de la fiction, comme la série des Rough Guides, ou de nombreux articles sur le cinéma.

Sources principales : site personnel de John Scalzi (consulté en septembre 2019), Locus, août 2017 (consulté en septembre 2019)

UNIVERS

- Le Vieil homme et la guerre/ Old Man's War / Green Soldier Universe (SF)

Cette série se situe dans la lignée de Robert A. Heinlein, en particulier Étoiles, garde- à-vous ! / Starship Troopers, mais aussi de Joe Haldeman, avec La Guerre Éternelle.

Des colonies humaines ont été installées dans des dizaines de systèmes stellaires où elles ont parfois rencontré des extraterrestres, amicaux ou, cas le plus fréquent, hostiles. Ces territoires extérieurs à la Terre relèvent de l’Union Coloniale (UC) et des Forces de défense coloniale (FDC). Après un échec cuisant, les FDC ont compris que leur tâche nécessitait des soldats modifiés. Des avancées technologiques ont débloqué la situation : la croissance du corps ramenée à quelques mois, la mise au point du protocole de transfert de la conscience, permettant de basculer dans un autre cerveau la personnalité et les souvenirs d’un individu, et la conception d’un ordinateur complètement intégré dans l’encéphale, appelé Amicerveau. D’autres améliorations complètent la panoplie des FDC et portent sur leur peau, désormais de couleur verte, leur sang, leur vue, leur musculature et leur système sensoriel.

Grâce à ces innovations, un stock inépuisable de recrues potentielles a été constitué : les personnes âgées des régions les plus riches de la Terre auxquelles une carrière militaire offre une nouvelle jeunesse, secret des FDC qu’aucun gouvernement national ou mondial n’a pu leur extorquer, tandis que les plus pauvres ont accès aux colonies. Le prix à payer pour ces super-soldats : la stérilité et l’interdiction de retourner sur Terre. Par ailleurs, l’UC et les FDC sont les seules à posséder des vaisseaux à propulsion de saut. La planète Phénix a, de fait, remplacé la Terre comme foyer de l'humanité.

À côté de ceux qui ont été conçus naturellement, surnommés les vrais-nés et des soldats des FDC, des rumeurs évoquent un troisième groupe d’humains, les Forces spéciales, surnommées Brigades fantômes. Il s’agirait de soldats créés à partir de l’ADN de volontaires décédés avant d’avoir pu être enrôlés, mais il n’existe aucune information officielle sur ce sujet.

La Terre, incapable de rivaliser avec l'UC sur le plan technologique, lui fournit colons et soldats, avec une rancœur croissante.

La situation se complique encore quand on met à jour une quatrième organisation, jusqu'alors restée dans l'ombre et totalement dénuée de scrupules.

Face aux humains, les différentes espèces extraterrestres comprennent que l'union peut être leur plus grande force et forment le Conclave, mais même celui-ci n'est pas exempt de contradictions.

Conçu initialement comme une trilogie, Le Vieil homme et la guerre a ensuite été complété par trois autres volumes.

- Les Enfermés (SF + enquêtes policières)

La « grande grippe » a frappé le monde entier et causé quatre cents millions de morts. L’appellation « syndrome d’Haden » désigne un ensemble de handicaps dus à cette grippe.

La maladie se manifeste différemment selon les sujets. Parmi les survivants du premier stade de la maladie, un nombre considérable se retrouvent « enfermés » dans un corps dont le cerveau fonctionne parfaitement mais pas les muscles. D’autres, plus rares, ne souffrent de déclin ni physique, ni mental, certains d’entre eux deviennent « intégrateurs » et prêtent leur corps à des hadens.

Les États-Unis et leurs alliés consacrent trois mille milliards de dollars au programme de recherche PRSH qui permet des innovations telles que le réseau neuronal intégré, le transport personnel par cispés, androïdes qui abritent l'esprit des hadens et leur permettent d'interagir avec l'extérieur, et l’espace virtuel de l’Agora réservé aux hadens. En réaction, le Congrès vote la loi Abrams-Kettering qui réduit les subventions et aides accordées aux hadens en la justfiant par les progrès de la médecine et surtout par la lutte contre les abus auxquels ont donné lieu les subsides directs, les crédits d'impôts et les niches fiscales.

- Terro-Human / Fuzzy (SF)

- The Android’s Dream (SF)

- L’Interdépendance (SF)

Toutes les étoiles que revendique le Saint-Empire des États interdépendants et des guildes marchandes (surnommé l’Interdépendance pour simplifier) ne possèdent pas de planètes accueillantes pour l’homme. Sur ces plus de cinq mille systèmes stellaires, seuls quarante-sept sont habités. Loin d’être regroupés, ils sont répartis de façon aléatoire. Or, il est impossible de voyager plus vite que la lumière. Mais il reste le Flux.

Le Flux est une sorte de super-raccourci dans l’espace. Normalement, il faudrait des années, voire des siècles, pour aller d’un système stellaire au suivant. Même les plus proches sont séparés de plusieurs années-lumière. En voyageant de façon conventionnelle, il faudrait de vingt à trente ans pour franchir ces distances. Grâce au Flux, on peut se déplacer entre deux systèmes en quelques semaines ou quelques mois.

Le Central est l’unique planète de l’Interdépendance où convergent tous les courants du Flux. À ce titre, c’est aussi l’unique planète accessible directement de chaque autre système de l’Interdépendance, et inversement. Cette particularité fait d’elle le centre de cet univers.

Les planètes sont rarement adaptées à la vie humaine. Le Central, par exemple, est dénué d’atmosphère et présente toujours la même face à son étoile. Pour résister aux conditions extrêmes qui y règnent, les hommes sont obligés de vivre sous terre. D'autres planètes ont des lunes mais la plupart ne sont pas très hospitalières non plus. Là-bas, les hommes en sont réduits à construire des habitats spatiaux en des positions appelées points de Lagrange. C’est donc ainsi que vit la majorité de l’humanité : sous la surface de planètes rocheuses ou dans d’immenses stations spatiales. Dans l’ensemble de l’Interdépendance, il n’existe qu’une planète où les hommes vivent à l’air libre, le Bout, ainsi nommée parce qu’elle est la plus éloignée du Central.

La Terre est la planète d’origine de l’humanité. Comme au Bout, on pouvait en arpenter la surface. Seulement, contact avec un système du nom de Dalasýsla. Depuis, le Flux manifeste une stabilité remarquable, sur laquelle s’est appuyée l’Interdépendance pour se développer et prospérer.

Cependant, un scientifique, le comte de Claremont, a étudié les évolutions potentielles du Flux et en a tiré la conclusion qu'un par un, dans un délai maximum de dix ans, les accès au Flux vont se tarir et les systèmes de l’Interdépendance vont se retrouver isolés. Selon lui, l'Interdépendance est sur le point de s'effondrer.on a perdu contact avec elle il y a plus de mille ans, quand l’unique courant du Flux permettant d’y accéder a disparu. Ce phénomène s’est reproduit il y a plus de sept cents ans quand on a perdu contact avec un système du nom de Dalasýsla. Depuis, le Flux manifeste une stabilité remarquable, sur laquelle s’est appuyée l’Interdépendance pour se développer et prospérer.

Cependant, un scientifique, le comte de Claremont, a étudié les évolutions potentielles du Flux et en a tiré la conclusion qu'un par un, dans un délai maximum de dix ans, les accès au Flux vont se tarir et les systèmes de l’Interdépendance vont se retrouver isolés. Selon lui, l'Interdépendance est sur le point de s'effondrer.

ROMANS

R.01 Old Man's War (univers Le Vieil homme et la guerre), Tor, janvier 2005

Traduction : Le Vieil Homme et la Guerre, traduit par Bernadette Emerich, L'Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, janvier 2007

John Perry fait deux choses le jour de ses soixante-quinze ans : il va sur la tombe de sa femme Kathy, puis il s’engage dans les Forces de défense coloniale (FDC), dix ans après la session d’orientation manifestant son intention d’engagement.

En échange, il retrouvera ses vingt ans. C’est aussi ce qui a décidé ceux qui vont devenir ses amis et qui choisissent le surnom de Vieux Cons. La période d'entraînement est un vrai plaisir, c'est l'occasion de mettre à l'épreuve leurs nouveaux corps améliorés et leurs incroyables capacités.

Les premiers combats vont être le point de départ d'une période plus contrastée, celle où on perd des proches au combat mais aussi celle où on se découvre des talents insoupçonnés. Sans compter que l'engagement de deux ans auquel ils ont souscrit n'a plus cours en temps de guerre et que ces conflits permanents ramènent leur espérance de vie à bien peu. Pour John, c'est aussi l'occasion de faire une rencontre qui va le bouleverser. (P.C.)

Page Wikipedia (consulté en juillet 2019)

L'avis de Gromovar

* Prix Locus 2006 : 2e place (meilleur premier roman)

* Prix Locus 2006 : 24e place (meilleur roman de science-fiction)

* Prix Hugo 2006 : 3e place (meilleur roman)

R.02 Agent to the Stars (SF), Subterranean Press, juillet 2005

Traduction : Imprésario du 3ème Type, traduit par René Baldy, L'Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, mars 2011

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

Les Yherajks sont des extraterrestres pacifiques et ils aimeraient bien se présenter à nous. Mais les bonnes intentions ne suffisent pas. Car les Yherajks sont des blobs, des masses gélatineuses informes propres à susciter la répugnance. Pire, ils puent épouvantablement. Dans ces conditions, comment aborder l’humanité sans déclencher une déplorable réaction de rejet ? La solution s’appelle Tom Stein. Tom est un jeune, brillant et ambitieux agent d’artistes à Hollywood, fin négociateur et organisateur de plans de carrière. À lui de s’y coller, de préparer le terrain, d’imaginer par quel biais opérer la rencontre des deux espèces à leur profit mutuel. De concevoir le plan de com’ adéquat.” (4e de couverture)

Page Wikipedia (consulté en juillet 2019)

R.03 The Ghost Brigades (univers Le Vieil homme et la guerre), Tor, mars 2006

Traduction : Les Brigades Fantômes, traduit par Bernadette Emerich, L'Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, juin 2007

Le lieutenant Jane Sagan, devenue officier du Renseignement après avoir été sauvée par John Perry dans Le Vieil homme et la guerre, s'empare d'un Rraey nommé Cainen qui révèle que les Rraeys, les Éneshan et les Obins se sont alliés pour mener une guerre contre les humains. Un homme a trahi son espèce et leur apporte une aide précieuse : Charles Boutin qui a utilisé un clone afin de se faire passer pour mort et qui est un spécialiste du transfert des esprits d’un individu à l’autre. Les FDC qui possèdent une copie de la conscience de Boutin décident de la transférer dans le corps de son clone. Celui-ci s’appelle désormais Jared Dirac et est intégré aux Forces spéciales. Toute la question, en particulier pour Sagan chargée de le surveiller, est de savoir s’il sera davantage un atout qu’un péril mortel pour l’humanité. (P.C.)

Page Wikipedia (consulté en juillet 2019)

* Prix Locus 2007 : 19e place (meilleur roman de science-fiction)

* Prix Prometheus 2007 : nomination (meilleur roman de science-fiction libertaire)

R.04 The Android's Dream (univers The Android’s Dream), Tor, novembre 2006

More screwball comedy than Philip K. Dick, this humorous SF novel finds relations between Earth and an aggressive alien race about to boil over into war unless one diplomat can find a rare genetically engineered breed of sheep, the ‘Android’s Dream’.” (New & Notable, Locus, décembre 2006)

Page Wikipedia (consulté en juillet 2019)

* Prix Locus 2007 : 22e place (meilleur roman de science-fiction

* Prix (allemand) Kurd Lasswitz 2010 : victoire (meilleur roman étranger)

R.05 The Last Colony (univers Le Vieil homme et la guerre), Tor, mai 2007

Traduction : La Dernière Colonie, traduit par Mikael Cabon, L'Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, juin 2008

Ayant pris leur retraite des FDC et des Forces spéciales, John et Jane mènent l'existence de colons sur la planète Huckleberry, avec Zoé, la fille de Boutin qu'ils ont adoptée.

Au bout de huit ans, ils reçoivent la viste du général Rybicki, l'ancien officier supérieur de John, qui leur propose une mission. Il s’agirait de diriger une nouvelle colonie, avec une première vague composée de deux mille cinq cents personnes provenant de dix colonies différentes. Cette colonie s’appelle Roanoke. Malgré les réticences initiales de Jane, ils finissent par accepter.

Ils s’attendent à toutes sortes de difficultés mais sont loin de prévoir ce qui les attend, une situation où ils seront dès l’origine plongés dans le mensonge et où ils auront bien du mal à distinguer leurs amis de leurs ennemis. (P.C)

Page Wikipedia (consulté en juillet 2019)

* Prix Hugo 2008 : 2e place (meilleur roman)

* Prix Locus 2008 : 21e place (meilleur roman de science-fiction)

R.06 Zoe's Tale (YA, univers Le Vieil homme et la guerre), Tor, août 2008

Traduction : Zoé, traduit par Mikael Cabon, L'Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, juin 2009

Le roman rapporte les mêmes événements que ceux relatés dans Les Brigades fantômes. Seules différences : le point de vue est celui de Zoé, et le livre est clairement destiné à un public adolescent. (P.C.)

Page Wikipedia (consulté en juillet 2019)

* Prix Locus 2009 : 3e place (meilleur roman jeunesse)

* Prix Hugo 2009 : 5e place (meilleur roman)

* Prix Andre Norton 2010 : nomination

R.07 Fuzzy Nation (univers Terro-Human / Fuzzy), Tor / SFBC, mai 2011

Traduction : La Controverse de Zara XXIII, traduit par Mikael Cabon, L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, février 2018

Prospecteur indépendant sur une des planètes minières de la toute-puissante compagnie Zarathoustra, Jack Holloway découvre un filon d’innombrables pierres précieuses dont une seule suffira à le mettre quelque temps à l’abri du besoin… si les avocats de son client ne trouvent pas le moyen de l’en déposséder.

Le même jour l’alarme de son domicile se déclenche. On s’est introduit chez lui. S’agit-il d’un cambrioleur ? Non ! L’intrus se révèle être une adorable boule de poils d’une espièglerie confondante. Mais sans doute ne vit-elle pas seule sur cette planète…

Bientôt, les cadres de la compagnie s’avisent du problème : si le petit peuple à fourrure de Zara XXIII est doué de raison, c’en sera fini de l’exploitation de son sous-sol par une entreprise étrangère. À leurs yeux, la solution est simple : tout faire pour que ne soit pas reconnue cette intelligence.” (4e de couverture)

L'avis de Gromovar (consulté en juillet 2019)

* Prix Goodreads 2011 : 11e place (science-fiction)

* Prix Hugo 2012 : présélection (meilleur roman)

R.08 Redshirts (SF), Tor / SFBC, juin 2012

Traduction : Redshirts – Au Mépris du Danger, traduit par Mikael Cabon, L'Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, février 2013

L'enseigne Andy Dahl et son ami Hanson reçoivent leur nouvelle affectation sur l'Intrépide. Ils y font la connaissance de Duvall, Finn et Hester et forment rapidement un groupe de copains inséparables.

Une large part de leurs discussions porte sur les étranges rumeurs qui circulent à bord de ce vaisseau amiral de l'Union universelle. Si les officiers supérieurs dont le capitaine Abernathy, l'officier scientifique R'hwa et le lieutenant Kerensky reviennent toujours vivants de leurs missions d'exploration, il n'en va pas de même des hommes qui les accompagnent et dont le taux de mortalité est anormalement élevé. Kerensky, quant à lui, survit à des blessures, accidents et empoisonnements qui emporteraient le commun des mortels. De plus, Dahl découvre l'existence d'un mécanisme surnommé la Boîte dont les scientifiques ignorent l'origine et le fonctionnement, mais qu'ils utilisent avec succès pour résoudre des problèmes à priori insolubles. Et qui est ce mystérieux Jenkins qui erre comme un spectre dans le vaisseau ?

L'explication est encore plus invraisemblable que ne le soupçonnent Dahl et ses camarades. (P.C.)

Le titre, rendu dans le texte français par maillots rouges, est une allusion au "pauvre type en rouge qui se faisait toujours éparpiller façon puzzle avant les pubs" dans la série Star Trek.

Dans les remerciements qui suivent le roman, John Scalzi précise qu'il l'a rédigé dans la foulée de sa participation à la série télévisée Stargate : Universe en tant que consultant créatif. Il ajoute cependant que "Stargate : Universe est à [son] sens tout ce que les Chroniques de l’Intrépide ne sont pas : intelligent, bien écrit et soucieux de sa cohérence scientifique."

Page Wikipedia (consulté en juillet 2019)

* Prix Goodreads 2012 : 3e place (science-fiction)

* Prix Hugo 2013 : victoire (meilleur roman)

* Prix Locus 2013 : victoire (meilleur roman de science-fiction)

R.09 The Human Division (univers Le Vieil homme et la guerre), Tor / SFBC, mai 2013

Traduction : Humanité Divisée, traduit par Mikael Cabon, L'Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, novembre 2014

Les relations sont au plus bas entre l'Union coloniale et la Terre dont la première craint qu'elle envisage de rejoindre le Conclave si bien que la diplomatie prend une place prépondérante. Le roman suit essentiellement les efforts entrepris par l'équipe rassemblée sur le Clarke pour assurer la survie de l'UC. À son bord, le capitaine Sophia Coloma, l'ambassadrice Ode Abumwe, l'officier des FDC Harry Wilson - seul survivant avec John Perry et Jesse Gonzales du groupe des Vieux Cons - et celui qui est devenu son fidèle ami, Hart Schmidt, répondent aux missions qui leur sont confiées. Cependant, il se pourrait bien qu'à côté de l'UC, du Conclave et de la Terre, une autre force mystérieuse aux desseins inconnus soit à l’œuvre. (P.C.)

Dans les Remerciements qui accompagnent le roman, John Scalzi évoque les "difficultés [de composition de ce volume], à commencer par la nécessité pour ces treize épisodes distincts de fonctionner en tant que nouvelles autonomes aussi bien que roman une fois mis bout à bout."

En effet, ce roman, à l'apparence d'un recueil de nouvelles, est paru également en formats électroniques, chacun correspondant à une des treize parties du roman. Celui-ci et le premier volume électronique sont parus simultanément, les autres volumes ont été disponibles à raison d'un par semaine.

* Prix Goodreads 2013 : 5e place (science-fiction)

R.10 Lock In (univers Les Enfermés), Tor, août 2014

Traduction : Les Enfermés, traduit par Mikael Cabon, L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, février 2016

Pour son premier jour au FBI, Chris Shane est conduit par sa coéquipière, Leslie Vann, une ancienne intégratrice, sur sa première scène de crime. A côté d’un homme à la gorge tranchée, on a trouvé un intégrateur nommé Nicholas Bell, qui s’est contenté de dire qu’il pensait n’y être pour rien.

L'affaire paraît simple mais des détails étranges se succèdent et suscitent la méfiance de Shane et Vann. C'est l'éminent directeur juridique d’Accelerant Investments qui s’occupe de ce client si modeste. Vann, de son côté, se demande si Lucas Hubbard, le P.-D.G. d’Accelerant, un haden, n’utiliserait pas les services de Bell. Quand la vidéo enregistrée sur la scène du crime montre que Bell n’a pas de sang sur les mains, à la différence de la victime, les deux policiers se sentent dans le brouillard. Pourquoi la victime inconnue se serait-elle suicidé de manière à faire accuser Bell de meurtre ? (P.C.)

L'avis d'Apophys

* Prix Goodreads 2014 : 2e place (science-fiction)

* Prix Locus 2015 : 5e place (meilleur roman de science-fiction)

* Prix John W. Campbell Memorial 2015 : finaliste (meilleur roman de science-fiction)

* Prix James Tiptree 2015 : mention honorable (gender-bending SF)

* Prix Hugo 2015 : présélection (meilleur roman)

* Prix Bob Morane 2017 : victoire (roman traduit)

R.11 The End of All Things (univers Le Vieil homme et la guerre), Tor, août 2015

Traduction : La Fin de tout, traduit par Mikael Cabon, L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, février 2017

La tension monte entre l'Union Coloniale, la Terre et le Conclave. L'UC, privée des soldats et des colons que la Terre refuse désormais de lui livrer, doit répondre avec des difficultés croissantes aux révoltes, plus ou moins spontanées, de ses colonies. La Terre, qui soupçonne toujours l'UC d'être à l'origine de la destruction del a station Terre, en est à s'interroger sur le bien fondé d'un ralliement au Conclave. Celui-ci est d'ailleurs profondément divisé. La politique du général Gau suscite une d'opposition de plus en plus ouverte, sous la direction de qui l'accuse d'une mansuétude excessive à l'éagrd des humains.

Dans l'ombre, l'Equilibre, l'organisation mise à jour dans Humanité divisée, fait tout pour approfondir les contradictions et conflits d'intérêts entre les trois parties.

Harry Wilson et l'ambassadrice Ode Abumwe pour l'UC, Danielle Lowen pour la Terre et Hafte Sorvalh pour le Conclave vont avoir fort à faire pour éviter la déflagration qui menace. (P.C.)

* Prix Goodreads 2015 : 9e place (science-fiction)

* Prix Locus 2016 : 9e place (meilleur roman de science-fiction)

R.12 The Collapsing Empire (univers L’Interdépendance), Tor, mars 2017

Traduction : L’Effondrement de l’empire, traduit par Mikael Cabon, L’Atalante, collection La Dentelle du Cygne, mars 2019

Une mutinerie qui s'est déclenchée à bord du vaisseau Tu m'en diras tant est jugulée quand le vaisseau sort du Flux pour une raison inconnue, un événements sans précédent.

Sur Central, Cardenia veille sur son père l’emperox Attavio VI, à l’agonie. Elle va devenir le nouvel emperox sous le nom de Griselda II et être confrontée à des enjeux qu’elle ne soupçonne pas.

Sur le Bout, le système le plus éloigné du Central, le comte de Claremont explique à ses deux enfants que l’incident qui s’est produit sur le Tu m’en diras tant confirme sa théorie selon laquelle, dans un délai maximum de dix ans, les accès au Flux vont se tarir et les systèmes de l’Interdépendance vont se retrouver isolés.

Pendant ce temps, toujours sur le Bout, en proie à une rébellion, Kiva, représentante de la maison Lagos, se demande ce que Ghreni, l’envoyé de la maison Nohamapetan, leur principale concurrente, est en train de manigancer. (P.C.)

L'avis de Gromovar

L'avis de FeydRautha (consulté en janvier 2020)

* Prix Dragon 2017 : nomination (meilleur roman de science-fiction)

* Prix Goodreads 2017 : 9e place (science-fiction)

* Prix BSFA 2017 : présélection (meilleur roman)

* Prix Locus 2018 : victoire (meilleur roman de science-fiction)

* Prix Hugo 2018 : 2e place (meilleur roman)

R.13 Head On (univers Les Enfermés), Tor, avril 2018

Traduction : Prise de tête, traduit par Mikael Cabon, L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, octobre 2018

Les principales victimes de la loi Abrams-Kettering sont bien sûr les hadens mais aussi les fournisseurs de cispés, à la recherche du nouveau marché que pourraient constituer certains non-hadens, maintenant que les cispés sont trop chers pour la plupart des hadens.

Les richissimes parents de Chris Shane, toujours inspecteur du FBI, envisagent d'investir dans la Ligue nord-américaine d'hilketa. Ce sport, pratiqué par les hadens et en rapide progression, oppose deux équipes de onze joueurs qui ont pour principal objectif d’arracher la tête à l’un de leurs adversaires puis de la lancer ou de la porter entre les poteaux de but.

Chris assiste ainsi en visiteur VIP à une rencontre qui se termine par un événements inédit, la mort d'un des participants. Il ne s'agit à priori que d'un problème de santé mais, quand le secrétaire général adjoint de la Ligue est retrouvé pendu peu après, à la suite d'un prétendu suicide, Chris et sa partenaire, l'irascible Leslie Vann, décident de mener l'enquête. (P.C.)

* Prix Goodreads 2018 : 10e place (science-fiction)

R.14 The Consuming Fire (univers L’Interdépendance), Tor, octobre 2018

Traduction : Les Flammes de l'empire, traduit par Mikael Cabon, L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, février 2020

"C’était donc vrai : un premier courant du Flux vient de s’effondrer ; d’autres suivront. Ces couloirs de voyage interstellaire qui irriguent l’Interdépendance, l’empire de l’humanité, sont appelés à disparaître l’un après l’autre, entraînant la sclérose et la mort des colonies humaines isolées, privées de ressources.

Passe qu’il reste des sceptiques pour ergoter, mais les dignitaires aux dents longues des grandes maisons commerciales trouvent là encore matière à comploter, et ce ne sont ni l’assassinat ni la guerre civile qui les arrêteront dans leur soif de pouvoir.

Dans ce contexte, la jeune emperox Griselda II paraît bien vulnérable. Qui est l’ami, qui l’ennemi ?

Mais à Machiavel Machiavel et demie...

Au demeurant, il y a une lueur dans le tunnel : des courants du Flux fermés depuis longtemps commenceraient à réapparaître. Une expédition s’impose qui pourrait valoir aux hardis aventuriers de stupéfiantes révélations sur l’histoire de l’humanité dans les étoiles avant l’Interdépendance." (4e de couverture)

Ce roman a d'abord été annoncé sous le titre The Widening Gyre.

L'avis de Gromovar (consulté en février 2020)

L'avis de FeydRautha (consulté en février 2020)

* Prix Goodreads 2018 : 20e place (science-fiction)

R.15 The Last Emperor (), Tor, annoncé pour avril 2020

RECUEILS DE NOUVELLES

2016 (France seulement) Denise Jones, agente superhéroïque, traduit par Mikael Cabon, L'Atalante, collection La Dentelle du Cygne, février 2016

Contient : Denise Jones, agente superhéroïque (Denise Jones, Super Booker) ; L'Avènement du yaourt (When the Yogurt Took Over) ; 30 millions d'aliens (Alien Animal Encounters)

2016 Miniatures : The Very Short Fiction of John Scalzi, Subterranean Press, décembre 2016

Contient : Introduction, or, Let's Keep This Short ; Alien Animal Encounters ; Missives from Possible Futures #1: Alternate History Search Results ; Pluto Tells All ; Denise Jones, Superbooker ; When the Yogurt Took Over ; The Other Large Thing ; The State of Super Villany ; New Directive for Employee-Manxtse Interactions ; To Sue the World ; How I Keep Myself Amused on Long Flights: A Twitter Tale ; How I Keep Myself Ammused on Long Flights, Part II: The Gremlining ; Life on Earth: Human-Alien Relations ; Morning Announcements at the Lucas Interspecies School for Troubled Youth ; Your Smart Appliances Talk About You Behind Your Back ; The AI Are Absolutely Positively Without a Doubt Not Here to End Humanity, Honest ; Important Holidays on Gronghu ; Cute Adorable Extortionists ; Penelope

2019 A Very Scalzi Christmas, Subterranean Press, novembre 2019

Contient : Ho Ho Intro; or, The Reason for the Season(al Collection) ; Science Fictional Thanksgiving Grace ; A Bitter November ; The 10 Least Successful Holiday Specials of All Time ; An Interview with Santa's Lawyer • (2018) ; A Personal Top 10 of Things That Are Not Titles to Christmas Songs and/or Lifetime Holiday Movies and Honestly I Don't Understand Why ; Christmas in July ; Interview with Santa's Reindeer Rangler ; 8 Things You Didn't Know About Your Favorite Holiday Music ; Jackie Jones and Melrose Mandy (poem) ; An Interview with the Christmas Bunny ; Jangle the Elf Grants Wishes ; Script Notes on the Birth of Jesus ; Sarah's Sister ; An Interview with the Nativity Innkeeper ; Resolutions for the New Year: A Bullet Point List

L'avis de Gromovar (consulté en janvier 2020)

CHAPBOOKS

2005 Question for a Soldier (univers Old Man's War), Subterranean Press, décembre 2005

Repris dans Subterranean #8, octobre 2011

2005 Sketches of Daily Life: Two Missives from Possible Futures, Subterranean Press, 2005

Contient: Alien Animal Encounters (nouvelle, SF), et New Directive for Employee-Manxtse Interactions (nouvelle, SF)

Selon Goodreads, ce chapbook aurait été édité en complément à Agent to the Stars.

Voir rubrique Sélection de récits

2007 How I Proposed to My Wife: An Alien Sex Story (nouvelle, SF), Subterranean Press, 2007

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

L'avis de Gromovar

2007 The Sagan Diary (univers Old Man's War), Subterranean Press, janvier 2007

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

2009 Judge Sn Goes Golfing (novelette, univers The Android’s Dream), Subterranean Press, novembre 2009

Lien Internet du podcast (consulté en juillet 2019)

2009 The God Engines (novella, SF), Subterranean Press, décembre 2009

Traduction : Deus in Machina, traduit par Mikael Cabon, L'Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, juin 2011

« L'heure était venue de fouetter le dieu. Le capitaine Ean Tephe entra dans la chambre divine, un coffret en filigrane laqué dans les mains. Il découvrit un acolyte qui perdait son sang et le dieu à plat ventre sur son disque de fer, les chaînes tendues à bloc. La bouche écrasée contre le métal, le dieu ricanait en se passant la langue sur ses lèvres rougies. Un prêtre se tenait au-dessus de lui, à l'extérieur du cercle de confinement. Deux autres acolytes étaient adossés à la paroi, terrifiés. » Voici le dieu dans la machine. Vous pouvez dire vos prières...” (4e de couverture)

* Prix Hugo 2010 : 2e place (meilleure novella)

* Prix Nebula 2010 : nomination (novella)

2011 The President’s Brain Is Missing (nouvelle, SF), Tor, février 2011

Traduction : Le Cerveau du Président a disparu, traduit par Sylvie Denis, anthologie Utopiales 2018, novembre 2018

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

"Thank God for John Scalzi. His contribution this month isn't great SF but is very funny. Titled “The President’s Brain is Missing,” I couldn't help but laugh out loud. It concerns a certain fictional president who has lost his brain. He still functions, mind you, as well as always. In fact the only way the brain was discovered missing was because the President's head kept popping up like a cork in the presidential swimming pool. (A vision I cannot get out of my mind and makes me laugh every time I think of my favorite mindless president swimming!) It has a science fictional rationale but should be read for the humor. It’s a hoot. " (Bob Blough, Tangent Online, août 2010)

Première parution sur Tor.com, juillet 2010

Repris dans l'anthologie The Stories: Five Years of Original Fiction on Tor.com, ed. non crédité, juillet 2013

Repris dans l'anthologie Tor.com: Selected Original Fiction 2008-2012, ed. non crédité, janvier 2014

2014 Unlocked: An Oral History of Haden’s Syndrome (novella, univers Les Enfermés), Tor, mai 2014

Traduction : Libération. Une histoire orale du syndrome d'Haden, traduit par Mikael Cabon, en annexe de Les Enfermés, février 2016

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

Ce texte a été intégré à la fin du roman Les Enfermés (seulement en VF) dont il constitue une sorte d'annexe explicitant le contexte. Voir rubrique Univers : Les Enfermés

L'avis de Gromovar

2016 Everything But the Squeal (SF), Subterranean Press, septembre 2016

"In the not-so-distant future, life is good... if you’re one of the lucky few to live in the new, ecologically-minded city-states that dot the landscape. Outside their walls, in the “wilds” -- the rotting suburbs and exurbs of America -- things have become rather more precarious.

Benjamin Washington is a kid in New St. Louis, who is on the verge of getting the boot into the wilds if he doesn’t take a job. In a last-ditch effort, he takes the only gig available to him: Biological Systems Interface Management... which is to say, he’s about to become a high-tech pig farmer.

It’s a letdown for Benjamin, who has always expected better things for himself. But then comes the day when New St. Louis is under attack, from without and within. The only person standing between attackers and their goal is one young pig farmer, who never even wanted to be there... but who now has to make a choice whether to co-operate with the intruders, or make a stand for his city." (présentation Goodreads)

2016 The Dispatcher (SF), Audible Studios, octobre 2016 (version audio)

puis Subterranean Press, mai 2017 (version écrite)

this fascinating near-future fantasy novella presents an intriguing future in which those deliberately killed almost always come back to life. Tony Valdez is a Dispatcher hired to kill people so they don’t die permanently from things like accidents or surgery, but when a fellow dispatcher is kidnapped, Tony has to save him from a frighteningly different kind of death.” (New & Notable, Locus, juillet 2017)

L'avis de Gromovar

* Prix Locus 2017 : 6e place (meilleure novella)

SÉLECTION DE RÉCITS

1991 Penelope (nouvelle), recueil Miniatures: The Very Short Fiction of John Scalzi, décembre 2016, mais la partie Copyright à la fin du recueil indique la date de 1991

1998 Cute Adorable Extortionists (nouvelle), American Online, 1998

Repris dans le recueil Miniatures: The Very Short Fiction of John Scalzi, décembre 2016

2001 Alien Animal Encounters (nouvelle, SF), Strange Horizons, 15 octobre 2001

Traduction : 30 millions d'aliens, recueil Denise Jones, agente superhéroïque, traduit par Mikael Cabon, février 2016

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

Repris dans le chapbook Sketches of Daily Life: Two Missives from Possible Futures, 2005

Repris dans le recueil Miniatures: The Very Short Fiction of John Scalzi, décembre 2016

2005 New Directive for Employee-Manxtse Interactions (nouvelle, SF), chapbook Sketches of Daily Life: Two Missives from Possible Futures, 2005

Repris dans le recueil Miniatures: The Very Short Fiction of John Scalzi, décembre 2016

2007 Missives from Possible Futures #1: Alternate History Search Results (nouvelle, SF), Subterranean Magazine, février 2007

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

Repris dans le recueil Miniatures: The Very Short Fiction of John Scalzi, décembre 2016

Repris dans Journey Planet #5, janvier 2010

* Prix Sidewise 2007 : nomination (meilleure nouvelle d'histoire alternative)

Adapté sous forme de court-métrage d'animation : Alternate Histories (série Love, Death & Robots, 1e saison)

2007 Pluto Tells All (nouvelle, SF), Subterranean Magazine, mai 2007

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

Repris dans le recueil Miniatures: The Very Short Fiction of John Scalzi, décembre 2016

2008 Denise Jones, Superbooker (nouvelle, SF), Subterranean Magazine, septembre 2008

Traduction : Denise Jones, agente superhéroïque, recueil Denise Jones, agente superhéroïque, traduit par Mikael Cabon, février 2016

Repris dans le recueil Miniatures: The Very Short Fiction of John Scalzi, décembre 2016

2008 The State of Super Villany (nouvelle, SF), site web Whatever, décembre 2008

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

Repris dans le recueil Miniatures: The Very Short Fiction of John Scalzi, décembre 2016

2008 After the Coup (nouvelle, univers Le Vieil homme et la guerre, Tor.com, 20 juillet 2008

Traduction : La Diplomatie en Trois Rounds, traduit par Mikael Cabon, en annexe de Humanité Divisée, novembre 2014

Harry Wilson reste à bord du Clarke pour éviter que sa présence passe pour une provocation aux yeux des Korbans avec qui Abumwe est en négociation. Depuis un coup d’État, ceux-ci manifestent une volonté d’expansion qui inquiète l’Union Coloniale. Malheureusement, la mission se veut diplomatique et les nouveaux chefs korbans sont des militaires. Hart Schmidt ayant laissé échapper qu’un soldat des FDC était à leur bord, ils ont demandé qu’on l’oppose à un de leurs soldats dans un combat en trois rounds. Wilson a beau protester qu’il est un technicien au sein des FDC, il se voit contraint d’accepter pour éviter que la mission diplomatique soit un échec complet. Schmidt lui transmet la consigne d’Abumwe : il doit perdre, mais en sauvant les apparences. (P.C.)

Repris en annexe du roman The Human Division, mai 2013

Repris en chapbook en formats numériques, mai 2013

Repris en podcast par StarShipSofa/Aural Delights #63, février 2009 ; lien Internet

Repris dans l'anthologie The Stories: Five Years of Original Fiction on Tor.com, ed. non crédité, juillet 2013

Repris dans l'anthologie Tor.com: Selected Original Fiction 2008-2012, ed. non crédité, janvier 2014

2009 The Tale of the Wicked (novelette, SF), anthologie The New Space Opera 2, ed. Gardner Dozois & Jonathan Strahan, juillet 2009

Alors que les humains sont en guerre contre les Tarin, une race dotée de membres surnuméraires et d’un ensemble d’yeux à facettes, le Wicked commandé par le capitaine Michael Obwije est, depuis une semaine, à la poursuite d’un croiseur. Comme celui-ci se prépare pour un saut, Obwije fait envoyer une sonde pour le suivre et rassembler les données qui permettront au Wicked de le suivre. Les nombreux sauts déjà effectués ont largement entamé les réserves d’énergie des deux vaisseaux, bien qu’ils disposent tous les deux d’IA de la dernière génération, plus efficaces. Un nouveau saut amène le Wicked à proximité de son adversaire et Obwije, décidé à en finir et constatant que les moteurs de ce dernier sont arrêtés, donne l’ordre de tirer. Rien ne se passe. Pire, les moteurs eux-mêmes se mettent à l’arrêt. Pour ne rien arranger, le diagnostic qui est lancé ne signale aucun problème matériel ou logiciel. (P.C.)

Repris dans l'anthologie Twenty-First Century Science Fiction, ed David G. Hartwell & Patrick Nielsen Hayden, novembre 2013

2010 The President's Brain Is Missing (SF), Tor.com, 12 juillet 2010

Voir rubrique Chapbooks

2010 When the Yogurt Took Over (nouvelle, SF), site web Whatever, octobre 2010

Traduction : L'Avènement du yaourt, recueil Denise Jones, agente superhéroïque, traduit par Mikael Cabon, février 2016

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

Repris dans le recueil Miniatures: The Very Short Fiction of John Scalzi, décembre 2016

* Prix Hugo 2011 : présélection (meilleure nouvelle)

Adapté sous forme de court-métrage d'animation : When the Yogurt Took Over (série Love, Death & Robots, 1e saison)

2011 The Shadow War of the Night Dragons, Book One: The Dead City (nouvelle, fantasy), Tor.com, 1er avril 2011

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

La nouvelle a été présentée comme un extrait d'un roman de fantasy à venir. Ceux qui ont regardé la date de publication ont tout de suite su à quoi s'en tenir.

Repris dans l’anthologie The Stories: Five Years of Original Fiction on Tor.com, ed. non crédité, juillet 2013

* Prix Hugo 2012 : 5e place (meilleure nouvelle)

2012 Muse of Fire (), anthologie Rip-Off!, ed. Gardner Dozois, décembre 2012

Repris dans l’anthologie Mash Up, ed. Gardner Dozois, juin 2016

2013 Hafte Sorvalh Eats a Churro and Speaks to the Youth of Today (nouvelle, univers Le Vieil homme et la guerre), en annexe du roman The Human Division, mai 2013

Traduction française : Hafte Sorvalh déguste un churro et s'entretient avec la jeunesse d'aujourd'hui, traduit par Mikael Cabon, en annexe de Humanité Divisée, novembre 2014

Tout en savourant les churros d’Antonio Morales qu’elle apprécie tant, Hafte Sorvalh pense à la situation diplomatique, très tendue depuis la destruction de la station Terre. Quand un couple d’instituteurs approche avec son groupe d’élèves, elle s’éloigne et déguste ses churros. Une fillette, Hannah, engage la conversation en lui demandant si elle est un monstre. Voyant que tout se passe bien, l’institutrice propose une discussion avec tout le groupe. Sorvalh accepte et répond à toutes les questions qui fusent. (P.C.)

2016 On the Wall (univers Black Tide Rising de John Ringo, avec David Klecha), anthologie Black Tide Rising, ed. Gary Poole & John Ringo, juin 2016

"On the Wall by John Scalzi & Dave Klecha is by far the weakest entry in the collection, which is surprising as Mr. Scalzi has made his career writing in other people’s universes. The story is a humorous dialogue between two individuals on guard and fending off an attack. The story was so bland that frankly the writers could search and replace “zombies” and “infected” with “cold ones,” “Nazis,” “Indians,” “bugs,” or “aliens” and it would still read the same." (Richard Cartwright, Tangent Online, juin 2016)

2016 A Trump Christmas Carol (avec Roz Kaveney, Jo Walton & Laurie Penny), version web de Uncanny, novembre-décembre 2016

Lien Internet (consulté en juillet 2019)

2018 Three Robots Experience Objects Left Behind from the Era of Humans for the First Time (nouvelle, SF/fantasy), anthologie Robots vs. Fairies, ed. Dominik Parisien & Navah Wolfe, janvier 2018

"[…] as its title suggests, revisits an old SF trope, but with hilarious results (the objects, by the way, are a ball, a sandwich, a cat, an Xbox, and a nuclear missile)." (Gary K. Wolfe, Locus, janvier 2018)

Adapté sous forme de court-métrage d'animation : Three Robots (série Love, Death & Robots, 1e saison)

2019 Automated Customer Service (nouvelle, SF), Ytterbium 2019 Read Me, avril 2019

Publication de 38 pages distribuée gratuitement lors de la convention Ytterbium EasterCon 2019

SÉLECTION D'ESSAIS

2000 The Rough Guide to Money Online, Rough Guides, 2000

2003 The Rough Guide to the Universe, Rough Guides, mai 2003

2003 Book of the Dumb, Portable Press, octobre 2003

2004 Book of the Dumb 2, Portable Press, 2004

2005 Lessons from Heinlein, The New York Review of Science Fiction, mai 2005

2005 The Rough Guide to Sci-Fi Movies, Rough Guides, octobre 2005

2007 You’re Not Fooling Anyone When You Take Your Laptop to a Coffee Shop: Scalzi on Writing, Subterranean Press, février 2007

2007 The Life and Work of Godfrey Winton: A Panel Discussion on One of Science Fiction’s Lost Masters, Subterranean Online, été 2007

2008 Your Hate Mail Will Be Graded: A Decade of Whatever, 1998-2008, Subterranean Press, septembre 2008

* Prix Hugo 2009 : victoire (meilleur livre apparenté)

2011 The Future of Publishing, Locus #600, janvier 2011

2012 24 Frames into the Future: Scalzi on Science Fiction Films, NESFA Press, février 2012

* Prix Hugo 2013 : présélection (meilleur livre apparenté)

2012 Three Posts on Privilege, Journey Planet #13, juillet 2012

2013 The Mallet of Loving Correction: Selected Essays from Whatever, 2008-2012, Subterranean Press, septembre 2013

* Prix Hugo 2014 : présélection (meilleur livre apparenté)

2016 Patrick and Teresa, Teresa and Patrick, The MidAmeriCon II Souvenir Book, août 2013

2017 Don't Live for Your Obituary: Advice, Commentary, and Personal Observations on Writing, Subterranean Press, décembre 2017

2018 Virtue Signaling and Other Heresies: Selected Writings from Whatever 2013-2018, Subterranean Press, décembre 2018

+ de nombreuses chroniques dans Locus

ANTHOLOGIES

2008 METAtropolis, Audible Frontiers, octobre 2008 (version audio)

puis Subterranean Press, juillet 2009 (version écrite)

* Prix Hugo 2009 : 5e place (meilleure présentation dramatique – format long)

LIENS INTERNET

Site personnel :

https://whatever.scalzi.com/ (consulté en septembre 2019)

Encyclopedia of Science Fiction :

https://www.sf-encyclopedia.com/entry/scalzi_john (consulté en septembre 2019)

Internet Speculative Fiction Data Base :

http://www.isfdb.org/cgi-bin/ea.cgi?31119 (consulté en septembre 2019)

Wikipedia :

https://en.wikipedia.org/wiki/John_Scalzi (consulté en septembre 2019)

https://fr.wikipedia.org/wiki/John_Scalzi (consulté en septembre 2019)

NooSFere :

https://www.noosfere.org/livres/auteur.asp?numauteur=-39522 (consulté en septembre 2019)

Quarante-Deux :

https://www.quarante-deux.org/exliibris/oeuvres/s/John_Scalzi/ (consulté en septembre 2019)