Becky Chambers

BIOGRAPHIE

Rebecca Marie Chambers est née le 3 mai 1985 en Californie du Sud.

Ses deux parents exercent des métiers liés au domaine spatial et, pendant un certain temps, elle envisage une carrière scientifique avant de choisir une autre voie. Sa mère lui transmet très tôt son goût de la science-fiction et de la fantasy.

Elle grandit dans la banlieue de Los Angeles et, à 18 ans, déménage pour étudier le théâtre à l'Université de San Francisco. Elle travaille dans le théâtre pendant plusieurs années avant de devenir écrivaine indépendante. Elle séjourne en Islande et en Écosse avant de revenir en Californie, où elle vit maintenant avec son épouse, Berglaug Asmundardottir.

C'est grâce à un financement participatif lancé sur Kickstarter en 2012 qu'elle publie en auto-édition son premier roman, L'Espace d'un an. Puis, lors de la Worldcon à Londres en 2014, elle rencontre Anne Perry de Hodder & Stoughton qui lui propose un contrat quelques mois plus tard et le roman parvient au stade de finaliste des prix Arthur C. Clarke, British Fantasy et Kitschie.

En juillet 2018, Tor.com annonce la signature d'un contrat pour une nouvelle série de romans relevant du solarpunk.

Passionnée par les jeux, elle a tenu une rubrique sur le site web The Marie Sue et écrit des articles dans le magazine Five Out of Ten et sur le site web Pornokitsch

Principales source : site personnel de Becky Chambers (consulté en septembre 2019), Locus, décembre 2018 (consulté en septembre 2019)

UNIVERS

- Les Voyageurs/Wayfarers (SF)

Après l'Effondrement, les humains les plus riches ont trouvé refuge sur Mars, tandis que les autres ont formé la flotte d’Exode pour rejoindre l’espace large. Sans une petite sonde aéluonne, elle aurait certainement disparu.

C’est ainsi que cette flotte a obtenu le statut de réfugié au sein de l’Union Galactique (UG) fondée par trois espèces intells. Les Aéluons sont dépourvus d’ouïe et de langage parlé mais leurs gestes ont une grâce fascinante. Les Aandrisks ont des écailles du sommet du crâne au bout de la queue, la figure toute lisse, sans nez, sans lèvres, sans oreilles et une masse de plumes multicolores sur la tête. Les Harmagiens évoquent des mollusque, et ne peuvent se déplacer que très lentement sans l’aide de leur chariot. Ils ont pourtant contrôlé jadis une bonne partie de la Galaxie.

Parmi les autres intells, on compte les Grums dont seul un petit nombre a survécu au suicide de l’espèce. Les Sianats constituent une espèce capable de conceptualiser l’espace multidimensionnel aussi facilement qu’un humain fait de l’algèbre. À cause d'un neurovirus appelé chuchoteur dont ils sont contaminés durant l’enfance, ils cessent de se considérer comme des individus pour devenir des entités plurielles : une paire. Les Quélins possèdent des exosquelettes chitineux de couleur bleue, de longs abdomens horizontaux, des torses segmentés hérissés de membres aux trop nombreuses articulations, le tout surmonté d’une sorte de masque. Le tout les fait ressembler à des homards centaures. Quant aux Torémis, aussi cruels qu’incompréhensibles et rarement mentionnés par les flux d'infos, ils contrôlent un petit anneau autour du noyau galactique et s’entretuent soigneusement depuis des décennies.

Dans cet univers, des passages interspatiaux sillonnent l’Union galactique, creusés par les vaisseaux tunneliers qui construisent des trous de ver. Ils sont devenus si banals qu’on les tient pour acquis. C’est le cas du Voyageur, commandé par le capitaine Ashby Santoso. (P.C.)

* Prix Hugo 2019 : victoire (meilleure série)

ROMANS

R.01 The Long Way to a Small, Distant Planet (univers Les Voyageurs-01), d'abord auto-édité puis publié par Hodder & Stoughton, mars 2015

Traduction : L’Espace d’un An, traduit par Marie Surgers, L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, août 2016

Rosemary est la dernière recrue de l'équipage multi-espèces du Voyageur, commandé par le capitaine Ashby Santoso. Le vaisseau est conçu pour construire des trous de ver et tracer ainsi des voies de circulation mono-vaisseau entre différentes colonies. Les tunnels destinés aux convois de marchandises rapporteraient beaucoup plus d’argent, mais nécessitent un équipement qu'Ashby ne peut se permettre. Une occasion inespérée se présente quand le comité des Transports de l'Union Galactique lui propose le perçage d'un tunnel entre l'espace central et la planète capitale du territoire torémi ka. Les Torémis Ka possèdent de gigantesques gisements d'ambi, un carburant très recherché, qui font passer au second plan leur réputation d'espèce belliqueuse. Ashby n’hésite pas à accepter le contrat. Pendant ce temps, Rosemary s'inquiète de voir ses compagnons découvrir sa véritable identité. (P.C.)

L'avis d'Apophys

* Prix Kitschies 2014 : finaliste (Golden Tentacle – meilleur premier roman)

* Prix James Tiptree Jr 2015 : mention honorable (gender-bending SF)

* Prix Arthur C. Clarke 2016 : finaliste

* Prix BFA 2016: nomination (Prix Sydney J. Bounds Award pour le/la meilleur(e) débutant(e))

* Grand Prix de l'Imaginaire 2017 : nomination (roman étranger)

R.02 A Closed and Common Orbit (univers Les Voyageurs-02), Hodder & Stoughton, octobre 2016

Traduction : Libration, traduit par Marie Surgers, L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, juin 2017

À la fin du premier roman, Poivre a quitté le vaisseau Voyageur en emmenant l'IA Lovelace à qui elle a donné une apparence humaine à l'aide du kit corporel prévu pour Lovey. Elle aide l'IA qui décide de se faire appeler Sidra à s'adapter à son nouvel environnement. Quand Sidra s'étonne de sa sollicitude, elle lui répond qu'elle-même a jadis été élevée par une IA et qu'elle ne s'est jamais consolée de leur séparation.

Une vingtaine d'années plus tôt, une fillette de dix ans mène une vie d'esclave à trier des ferrailles. Comme toutes celles de son âge, elle s'appelle Jane. Un numéro les distingue les unes des autres. Elle est Jane 23. En fuyant l'usine qui est son seul univers depuis sa naissance, elle va faire une rencontre qui va bouleverser son existence. (P.C.)

* Prix Goodreads 2016 : 15e place (science fiction)

* Prix BSFA 2016 : nomination (meilleur roman)

* Prix Locus 2017 : 24e place (meilleur roman SF)

* Prix Hugo 2017 : 4e place (meilleur roman)

* Prix Dragon 2017 : nomination (meilleur roman de science fiction)

* Prix Arthur C. Clarke 2017 : finaliste (meilleur roman de science fiction)

* Prix Bob Morane 2018 : finaliste (roman traduit)

R.03 Record of a Spaceborn Few (univers Les Voyageurs-03), Harper Voyager US, juillet 2018

Traduction : Archives de l'exode, traduit par Marie Surgers, L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, octobre 2019

"La Flotte d’exode est un trésor vieillissant, témoin de la volonté humaine de disséminer ses entants et sa culture à travers les étoiles. Singulière au sein de la communauté galactique, peu la rejoignent et beaucoup la quittent. Dans les couloirs de ces vaisseaux naissent, vivent et meurent les spatiaux.

Une ethnologue à tentacules, un homme rêvant d’intégrer la Flotte, un adolescent de s’en aller, une archiviste vieillissante qui a connu l’époque où les Humains étaient des parias, une soignante affectée aux soins des morts, et Tessa, sœur d’Ashby, le capitaine humaniste de L'Espace d’un an.

Autant de voix qui, humaines ou non, nous racontent le sentiment d’appartenance à un groupe, le besoin central de trouver une place, dans la Galaxie ou dans les cœurs. Des gens ordinaires ; des vies ordinaires : uniques et précieuses. [...]" (4e de couverture)

* Prix Goodreads 2018 : 11e place (science fiction)

* Prix BSFA 2018 : présélection (meilleur roman)

* Prix Kitschies 2018 : finaliste (Red Tentacle - meilleur roman)

* Prix Hugo 2019 : 3e place (meilleur roman)

* Prix Locus 2019 : 4e place (meilleur roman SF)

* Prix Dragon 2019 : nomination (meilleur roman de science fiction)

* Prix BooktubeSFF 2019 : victoire (science-fiction)

CHAPBOOKS

2019 To Be Taught, If Fortunate (novella, SF), Harper Voyager US, août 2019

Traduction : titre encore inconnu, traduit par Marie Surgers (à confirmer), L’Atalante, coll. La Dentelle du Cygne, annoncé pour avril ou mai 2020

"At the turn of the twenty-second century, scientists make a breakthrough in human spaceflight. Through a revolutionary method known as somaforming, astronauts can survive in hostile environments off Earth using synthetic biological supplementations. They can produce antifreeze in subzero temperatures, absorb radiation and convert it for food, and conveniently adjust to the pull of different gravitational forces. With the fragility of the body no longer a limiting factor, human beings are at last able to journey to neighboring exoplanets long known to harbor life.

A team of these explorers, Ariadne O’Neill and her three crewmates, are hard at work in a planetary system fifteen light-years from Sol, on a mission to ecologically survey four habitable worlds. But as Ariadne shifts through both form and time, the culture back on Earth has also been transformed. Faced with the possibility of returning to a planet that has forgotten those who have left, Ariadne begins to chronicle the story of the wonders and dangers of her mission, in the hope that someone back home might still be listening." (Présentation de l'éditeur)

* Prix BSFA 2019 : finaliste (meilleure fiction courte)

* Prix Hugo 2020 : finaliste (meilleure novella)

* Prix Locus 2020 : 3e place (meilleure novella)

SÉLECTION DE RÉCITS

2014 Chrysalis, site web Pornokitsch, décembre 2014

Lien Internet (consulté en août 2019)

2017 The Deckhand, the Nova Blade, and the Thrice-Sung Texts (nouvelle, SF), anthologie Cosmic Powers, ed. John Joseph Adams, avril 2017

2018 Last Contact (nouvelle, SF), anthologie 2001 : An Odyssey in Words, ed. Ian Whates & Tom Hinter, mars 2018

2019 To Be Taught, If Fortunate (novella, SF), Harper Voyager US, août 2019

Sorti directement en chapbook. Voir rubrique Chapbooks

2019 A Good Heretic (SF), anthologie Infininte Stars: Dark Frontiers, ed. Bryan Thomas Schmidt, annoncé pour novembre 2019

SÉLECTION D'ESSAIS

2013 Sailor Jupiter, Gender Expression and Me, The Toast, octobre 2013

Lien Internet (consulté en août 2019)

2017 The Case for Optimism, The Book Smugglers’ Quarterly Almanac, janvier 2017

Lien Internet (consulté en août 2019)

2017 My Alien Family: Writing Across Cultures in Science Fiction, Tor.com, mars 2017

Lien Internet (consulté en août 2019)

2018 Our Brave Captain, site web Pornokitsch, mars 2018

Lien Internet (consulté en août 2019)

À propose de la série Star Trek Discovery

2018 Three Ingredients for Space Travel, Tor.com, juillet 2018

Lien Internet (consulté en août 2019)

+ articles sur le site web The Mary Sue, rubrique Jeux (consulté en août 2019)

LIENS INTERNET

Site personnel :

https://www.otherscribbles.com/ (consulté en août 2019)

Encyclopedia of Science Fiction :

https://www.sf-encyclopedia.com/entry/chambers_becky (consulté en août 2019)

Internet Speculative Fiction Data Base :

https://www.isfdb.org/cgi-bin/ea.cgi?217169 (consulté en août 2019)

Wikipedia :

https://en.wikipedia.org/wiki/Becky_Chambers_(author) (consulté en août 2019)

NooSFere :

https://www.noosfere.org/icarus/livres/auteur.asp?NumAuteur=2147199065 (consulté en août 2019)

Quarante-Deux :

https://www.quarante-deux.org/exliibris/oeuvres/c/Becky_Chambers/ (consulté en août 2019)