Karl Schroeder

BIOGRAPHIE

Karl Schroeder est né le 4 septembre 1962 à Brandon, dans le Manitoba (Canada). La ville, dotée d'une université, est célèbre pour son école de musique et Karl Schroeder en garde le souvenir de célébrations d'été et d'un festival annuel de films.

Ses jeunes années ont été très marquées par son éducation memmonite (comme Alfred E. Van Vogt) et progressiste. De sa mère, autrice de romans, il a hérité le goût de la lecture et de l'écriture. Il a commencé à écrire à 14 ans et achevé son premier roman à 17. Cette passion s'est développée au détriment de sa scolarité qu'il a abandonnée à la même époque. Il a néanmoins fini par obtenir son GED (General Educational Development, certificat canadien d'équivalence d'études universitaires).

En 1986, il s'est installé à Toronto où il a participé à la renaissance de la SF et de la fantasy qui y avait alors lieu. Il fut un des membres fondateurs de SF Canada avant d'en devenir le président.

En 1988, il a participé à la fondation des Cecil Street Irregulars dont le mentor était Judith Merrill et qui a compté parmi ses membres Cory Doctorow et Peter Watts. C'est dans ce cadre qu'il a publié son premier roman en 1997, The Claus Effect, écrit en collaboration avec David Nickle.

C'est cependant à partir du début des années 2000 qu'il s’est mis à publier ses romans les plus importants.

À peu près à la même époque, il a été invité à des congrès gouvernementaux sur la veille technologique. Ses rencontres avec des prospectivistes renommés l'ont conduit à reprendre des études à l'issue desquelles il a obtenu un master en veille technologique et innovation, en 2011 à l'OCAD (Université de l’École d'art et de design de l'Ontario) de Toronto.

Depuis, il mène une double carrière d'écrivain de science-fiction et de prospectiviste. Dès 1993, il a remporté le prix Aurora pour sa nouvelle The Toy Mill. Le même prix lui a été attribué en 2003 pour son roman Permanence et en 2015 pour le roman Lockstep, déjà vainqueur l'année précédente du prix des lecteurs d'Analog, revue dans laquelle il était initialement paru. Dans son second rôle, il participe à l'antenne canadienne du Projet Millenium et traite de sujets tels que l'avenir des gouvernements, le bitcoin et les monnaies numériques, les lieux de travail en 2030, l'Internet des objets, et la cognition augmentée.

D'abord réputé pour des récits d'avenir lointain, il a lui-même expliqué que le fait d'être père en des temps de dérèglement climatique l'a amené à revoir ses priorités. Depuis Stealing Worlds (2019), il se concentre plutôt sur des histoires se déroulant dans un avenir proche.

Karl Schroeder a épousé Janice Beitel en 2001 et leur fille est née en 2009.

Source principale :

Site personnel de l'auteur (consulté en août 2021)

UNIVERS

- Ventus (SF)

Les récits, qui relèvent du space opera, se situent sur la planète Ventus, terraformée un millier d'années avant le début de l'action, par des IA qui ont utilisé des nanotechnologies et ont pris plusieurs apparences dont celle des Vents. Quand les colons se sont posés, les Vents ne savaient pas de quoi il s’agissait. Incapables de leur parler ou d’interagir avec eux, ils les ont laissés tranquilles parce que les êtres humains, en tant qu’organismes, s’intégraient à l’écologie artificielle de Ventus. Mais pour les Vents, leurs machines étaient une sorte d’infection, et ils les ont détruites, que ce soient les ordinateurs, les radios, les chaudières ou les chaînes de montage. Ils ont repoussé les hommes dans l’âge de pierre. Mille ans plus tard, la population en est toujours là, et elle risque d'y rester pour l’éternité, parce que les Vents ne veulent pas la laisser aller plus loin.

- Virga (SF)

"Le monde connu sous le nom de Virga est un ballon de 8000 km de diamètre, en orbite autour d'une étoile lointaine. Cette vaste sphère ne contient que de l'air, de l'eau et des morceaux de roche flottant sans but. Les humains qui vivent dans cet environnement bizarre construisent leurs propres soleils à fusion et leurs "villes" qui sont en fait de grandes roues en bois et en corde qu'ils font tourner pour obtenir une gravité centripète. Ils pilotent des avions à réaction de fabrication artisanale qui utilisent la technologie des bicyclettes, et font la guerre avec des vaisseaux cylindriques propulsés par des réacteurs qui se tirent dessus à l'aide de fusées. La technologie - à l'exception des soleils - date du début du vingtième siècle." (Karl Schroeder)

- Gennady (SF)

Ukrainien, Gennady Malianov est un indépendant qui travaille en tant qu'inspecteur d'armes nucléaires, en particulier pour l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) et enquête sur divers cas de menaces liées à des matériaux radioactifs. D'une extrême timidité, il considère l'évolution du monde avec une profonde inquiétude mais sans renoncer néanmoins à affronter les dangers potentiels.

Cet univers n'apparaît que dans des novelettes et novellas.

Page Internet (consultée en juin 2021)

- Lockstep (SF)

Parcourir l'univers à une vitesse supérieure à celle de la lumière est impossible et la seule solution pour l'humanité repose sur l'hibernation. Sur Terre, dix milliards d'humains restent endormis dans des bunkers souterrains pour se réveiller une fois tous les trente ans, à l'occasion du Jubilé. Pendant un mois, ils reprennent possession de la planète avant de se rendormir à nouveau pour trente ans. Pendant leur sommeil, seul le Million d'humains qui restent éveillés à la surface préservent l'intégrité de la Terre sur laquelle la nature a repris le dessus. Toute violation - un visiteur non autorisé ou un enfant non prévu - est passible de sanctions sévères de la part des Auditeurs.

C'est cette hibernation qui rend également possible les voyages vers les millions de planètes qui parsèment l'univers.

Karl Schroeder a conçu la civilisation des Locksteps en s'inspirant des cigales. En tant qu'espèce, les cigales ont évolué - depuis des millions d'années peut-être - pour se réveiller toutes simultanément, essentiellement pour leur brève période d'accouplement.

L'univers des Locksteps apparaît dans le roman Lockstep ainsi que dans plusieurs récits plus courts.

ROMANS

R.01 The Claus Effect (avec David Nickle), Tesseract Books, novembre 1997

"The Claus Effect is a continuation of "The Toy Mill", the 1993 Aurora-Award-winning story about a malevolent, post-industrial-revolution Santa Claus and Emily, the little girl whose wish to be a Christmas Elf nearly destroys the world. The Claus Effect takes up eight years later, when events propel teen-aged Emily and West Point cadet Neil Nyman on a breakneck journey through suburban shopping malls, Ontario cottage country, and the frigid northern wastes of the former Soviet Union - battling displaced Cossacks, blue-blooded cottagers and homicidal, down-sized elves along the way. Finally, they must face down the terrifying truth: about Christmas, the New World Order - and the Claus Effect." (Présentation de l'éditeur)

Le volume comprend, outre le roman, la nouvelle Prologue (The Claus Effect) et la novelette The Toy Mill(1992)

R.02 Ventus (univers Ventus-01), Tor, décembre 2000

Traduction : Ventus (en deux volumes), traduit par Michelle Charrier, Denoël, coll. Lunes d’Encre, juin 2002

Maintenant qu’il a dix-sept ans, Jordan Maçon a la fierté de remplacer son père comme maître sur les chantiers. Son humeur est cependant assombrie par les visions qui le transportent au sein d’une bataille qui se tien au lointain. Parti à la recherche de sa sœur qui a quitté leurs parents incapables de la protéger des visées lubriques d'un notable local, Jordan rencontre une certaine Calandria May qui prétend le mener sur les traces de sa sœur avant de lui tenir des propos extravagants.

Les Cygnes de Diadème, les Griffes du Ciel et autres Vents, de même que les dessales, ne seraient pas ces entités surnaturelles qui règnent sur la planète Ventus et dont les humains doivent rechercher les faveurs. Il s'agirait de machines intelligentes conçues par les hommes à partir de nanos et appelées mécas. Les Vents auraient été créés afin de transformer un désert dépourvu de vie en un paradis pour l’humanité : Ventus. Ils ont accompli leur tâche, mais il y a eu un gros problème : ils n’ont pas reconnu les colons à leur arrivée.

Calandria et son collègue Axel demandent à Jordan son aide pour attraper Armiger, l'homme qui, lors d'une visite il y a des années, a laissé, dans la tête du garçon, une partie de lui responsable de ses visions. C'est le début d'une aventure épique pour Jordan. (P.C.)

* Prix Locus 2001 : 18e place (meilleur roman SF)

R.03 Permanence (SF), Tor, mai 2002

Traduction : Permanence, traduit par Jean-Pierre Pugi, Denoël, coll. Lunes d’Encre, janvier 2005

Pendant longtemps, les cycleurs interstellaires, gigantesques vaisseaux de transport entre les mondes, ont été le lien essentiel de la civilisation interstellaire humaine. Le ComPacte des cycleurs était tout puissant et ses capitaines respectés.

La découverte de la propulsion supra-luminique par la Terre, qui en a gardé le secret, a tout changé. Constituant au début un petit cercle de privilégiés terriens, l’Économie des Droits s’est métamorphosée en empire taxateur panhumain ; cette puissance est entrée en expansion et a dévoré les mondes illuminés appartenant à la civilisation des cycleurs, en laissant les Mondes du Halo à leur isolement. Les vaisseaux supra-luminiques ont rendu les cycleurs, dont le coût du transport est bien plus élevé, complètement dépassés. L’Économie des Droits est néanmoins confrontée à un problème, une rébellion à laquelle, malgré une répression féroce, elle ne parvient pas à mettre fin.

Rue a toujours vécu sur la station spatiale Allemagne, arrimée à une comète pour en exploiter les ressources. Elle décide de partir et d’échapper à son frère Jentry devenu un tyran depuis la mort de leur père et s’en va à bord de la seule navette de liaison avec les cycleurs. Quand ses télescopes de prospection signalent une anomalie, un objet de plus d’un kilomètre de diamètre, Rue le revendique aussitôt dans l’espoir qu’il lui apportera la fortune. Il s’agit en fait d’un cycleur extraterrestre, ce qu’on n’a encore jamais vu. Pour faire valider ses droits, elle doit se rendre en personne à son bord. Elle enrôle alors un équipage hétéroclite, comprenant entre autres un cousin richissime mais désabusé et deux scientifiques spécialistes des extraterrestres. L’affaire se complique encore quand le vice-amiral Crisler, partisan de l’Économie des Droits, se joint à l’expédition.(P.C.)

* Prix Aurora 2003 : victoire (meilleur roman en anglais)

* Prix Locus 2003 : 24e place (meilleur roman SF)

* Prix Sunburst 2003 : nomination (roman canadien en anglais )

R.04 Lady of Mazes (univers Ventus-02), Tor, juillet 2005

"Karl Schroeder is one of the new stars of hard SF. His novels, Ventus and Permanence, have established him as a new force in the field. Now he extends his reach into Larry Niven territory, returning to the same distant future in which Ventus was set, but employing a broader canvas. Lady of Mazes is the story of Teven Coronal, a ringworld with a huge multiplicity of human civilizations. It's the story of what happens when the delicate balance of coexisting worlds is completely destroyed, when the fabric of reality itself is torn.

Brilliant but troubled Livia Kodaly is Teven's only hope against invaders both human and superhuman who threaten the fragile ecologies and human diversity. Filled with action, ideas, and intellectual energy, Lady of Mazes is the hard SF novel of the year." (Présentation dans Goodreads)

* Prix Locus 2006 : 15e place (meilleur roman SF)

R.05 Sun of Suns (univers Virga-01), Dell Magazines, octobre 2006 (première publication en 4 épisodes dans Analog)

"It is the distant future. The world known as Virga is a fullerene balloon three thousand kilometers in diameter, filled with air, water, and aimlessly floating chunks of rock. The humans who live in this vast environment must build their own fusion suns and "towns" that are in the shape of enormous wood and rope wheels that are spun for gravity.

Young, fit, bitter, and friendless, Hayden Griffin is a very dangerous man. He's come to the city of Rush in the nation of Slipstream with one thing in mind: to take murderous revenge for the deaths of his parents six years ago. His target is Admiral Chaison Fanning, head of the fleet of Slipstream, which conquered Hayden's nation of Aerie years ago. And the fact that Hayden's spent his adolescence living with pirates doesn't bode well for Fanning's chances..." (Présentation de l'éditeur)

* Prix Locus 2007 : 9e place (meilleur roman SF)

* Prix Aurora 2007 : nomination (meilleur roman en anglais)

* Prix John W. Campbell Memorial 2007 : finaliste (meilleur roman SF)

R.06 Queen of Candesce (univers Virga-02), août 2007 (première publication en 4 épisodes dans Analog)

"Venera Fanning was last seen falling into nothingness at the end of Sun of Suns. Now, in Queen of Candesce, Venera finds herself plunging through the air among the artificial worlds of Virga, far from home and her husband, who may or may not be alive. Landing in the ancient nation of Spyre, Venera encounters new enemies and new friends (or at least convenient allies). She must quickly learn who she can trust, and who she can manipulate in order to survive.

Survival isn't her only goal; with the powerful Key of Candesce in her hands, she can control the fate of the entire world of Virga, yet something even more pressing is driving her--the all consuming need for revenge." (Présentation dans Goodreads)

* Prix Locus 2008 : 13e place (meilleur roman SF)

R.07 Pirate Sun (univers Virga-03), Tor, août 2008

"Return to Virga, a bubble universe artificially separated from our own future universe, and the setting ofSun of Suns and Queen of Candesce.

Chaison Fanning, the admiral of a fleet of warships, has been captured and imprisoned by his enemies, but is suddenly rescued and set free. He flees through the sky to his home city to confront the ruler who betrayed him. And perhaps even to regain his lovely, powerful, and subversive wife, Venera, who he has not seen since she fled with the key to the artificial sun at the center of Virga, Candesce." (Présentation de l'éditeur)

* Prix Locus 2009 : 14e place (best SF novel)

R.08 The Sunless Countries (univers Virga-04), Tor, août 2009

"In an ocean of weightless air where sunlight has never been seen, only the running lights of the city of Pacquaea glitter in the dark. One woman, Leal Hieronyma Maspeth, lives and dreams of love among the gaslit streets and cafés. And somewhere in the abyss of wind and twisted cloud through which Pacquaea eternally falls, a great voice has begun speaking.

As its cold words reach from space to the city walls—and as outlying towns and travelers' ships start to mysteriously disappear—only Leal has the courage to try to understand the message thundering from the distance. Even the city's most famous and exotic visitor, the sun lighter and hero named Hayden Griffin, refuses to turn aside from his commission to build a new sun for a foreign nation. He will not become the hero that Leal knows the city needs; so it is up to her to listen, and ultimately reply, to the voice of the worldwasp—because an astonishing disaster threatens Virga." (Présentation de l'éditeur)

* Prix Locus 2010 : 13e place (meilleur roman SF)

* Prix Sunburst 2010 : nomination (roman canadien)

* Prix Hugo 2010 : pré-sélection (roman SF)

R.00 Virga 1.2 (univers Virga), Science Fiction Book Club, janvier 2009

Autre titre : Cities of the Air, Tor, juillet 2010

Volume omnibus contenant : Sun of Suns ; Queen of Candesce

R.09 Ashes of Candesce (univers Virga-05), Tor, février 2012

"A world of endless sky, with no land, no gravity: this is Virga. Beginning in the seminal science fiction novel Sun of Suns, the saga of this striking world has introduced us to the people of stubborn pride and resilience who have made Virga their home; but also, always lurking beyond the walls of the world, to the mysterious threat known only as Artificial Nature. In The Sunless Countries, history tutor Leal Hieronyma Maspeth became the first human in centuries to learn the true nature of this threat. Her reward was exile, but now, in Ashes of Candesce, Artificial Nature makes its final bid to destroy Virga, and it is up to Leal to unite the quarrelling clans of her world to fight the threat.

Ashes of Candesce brings together all the heroes of the Virga series, and draws the diverse threads of the previous storylines together into one climactic conflict. Blending steampunk styling with a far-future setting and meditations on the posthuman condition, Ashes of Candesce mixes high adventure and cutting-edge ideas in a fitting climax to one of science fiction's most innovative series." (Présentation de l'éditeur)

* Prix Locus 2013 : 23e place (meilleur roman de SF)

R.10 Lockstep (univers Lockstep), Tor, mars 2014 (première publication en 4 épisodes dans Analog)

"L'histoire elle-même est une sorte de drame familial, en fait. Tout tourne autour de Toby McGonigal, qui vient de passer à l'âge adulte lorsque sa famille s’arrache à ses racines et déménage au-delà des limites du système solaire pour s'installer sur la micro-planète Sedna. Ils font cela parce que tout dans le système solaire est la propriété des trillionnaires. Il n'y a plus aucune possibilité d'appropriation des richesses par qui que ce soit d'autre, alors ils veulent s'échapper. Ils veulent une propriété dans un endroit où ils pourraient réellement faire quelque chose pour eux-mêmes.

C'est une sorte de pari désespéré. Alors que Toby fait un voyage entre Sedna et l'une des comètes voisines, un accident se produit et il doit se mettre en hibernation pour tenir le coup car son système de survie est défaillant. Lorsqu'il se réveille, il découvre qu'il se trouve dans un monde complètement différent, car beaucoup de temps a passé. Au lieu du vide froid et de l'espace interstellaire, il est entouré de l'empire de Locktep, qui est tout à coup la plus ancienne civilisation connue de l'homme. Pire que cela, il semble être une sorte de messie pour une religion majeure de cette civilisation dont il ne sait absolument rien. Pire encore, ou plus étrange encore, son jeune frère et sa jeune sœur sont toujours en vie et, pour une raison ou une autre, ils s'en prennent à lui. Le livre suit Toby alors qu'il tente de comprendre ce qui se passe et d'échapper à ses frère et sœur meurtriers et incompéhensibles qui le poursuivent." (Présentation par Karl Schroeder dans une interview reprise par Lightspeed)

* Prix Aurora 2015 : victoire (meilleur roman jeune adulte en anglais)

* Prix Locus 2015 : 6e place (meilleur roman jeune adulte)

* Prix Sunburst 2015 : nomination (roman canadien)

R.00 The Complete Virga Series (univers Virga), Tor, septembre 2018

Volume omnibus contenant : Sun of Suns, Queen of Candesce, Pirate Sun, The Sunless Countries, Ashes of Candesce.

R.11 Stealing Worlds (SF), Tor, juin 2019

"Sura Neelin is on the run from her creditors, from her past, and her father’s murderers. She can’t get a job, she can’t get a place to live, she can’t even walk down the street: the total surveillance society that is mid-21st century America means that every camera and every pair of smart glasses is her enemy. But Sura might have a chance in the alternate reality of the games. People can disappear in the LARP game worlds, into the alternate economy of Notchcoin and blockchains. The people who build the games also program the surveillance networks—she just needs an introduction, and the skills to play." (Présentation de l'éditeur)

L'avis de FeydRautha (consulté en mars 2021)

RECUEILS DE NOUVELLES

2005 The Engine of Recall, Robert J. Sawyer Books, mars 2005

Contient : Introduction (par Stephen Baxter) ; Hopscotch ; Halo ; The Dragon of Pripyat ; The Cold Convergence ; Making Ghosts ; The Engine of Recall ; Solitaire ; Allegiances ; The Pools of Air ; Alexander's Road

CHAPBOOKS

2014 Jubilee (novelette, univers Lockstep), Tor, février 2014

Lien Internet (consulté en juin 2021)

Au sein des locksteps de cette planète, il y a deux familles si mutuellement hostiles qu'elles ont décidé d'hiberner à des rythmes différents. La fréquence de la première est de 360 mois endormie pour un mois éveillée. Celle de l'autre est de 372 pour un. Ainsi déphasées, elles ne peuvent cependant pas s'éviter complètement. Tous les 960 ans, elles se retrouvent en phase et sont toutes deux éveillées le même mois. La dernière fois que ce Jubilé s'est produit, Margaret, une fille du premier lockstep a rencontré Chinen, un garçon du second, et ils sont tombés amoureux. Après le Jubilé, ils se sont promis de s'écrire. Le premier coursier est parti de chez Margaret trente ans plus tard, et c'était facile : juste un an plus tard, sa lettre a été remise. La réponse de Chinen a attendu 29 ans. Au fur et à mesure que les échanges s'installaient, les coursiers apprenaient à attendre en fonction des fréquences changeantes des locksteps : un an puis 29, deux ans puis 28, trois puis 27. Finalement, la phase a changé et maintenant, à l'approche du Jubilé, c'est la lettre de Margaret qui a attendu 28 ans. La plus récente de Chinen ne sera livrée que dans deux ans. Dans 62 ans, ils vont enfin se retrouver.

Cette romance est devenue une véritable légende au sein de ceux qui vivent en temps réel.

Des érudits ont fondé la Société pour débattre de chacune des lettres tout en conservant les copies de celles-ci. La charge de coursier est prestigieuse et a été attribuée à Lauren. Aujourd'hui, à l'occasion du Jubilé, celle-ci doit porter la plus récente lettre de Margaret à Chinen. Très vite, deux problèmes surgissent. Niles et Powen de la famille Westerfenn considèrent toujours cette responsabilité comme leur privilège, même s’ils en ont été dépossédés en faveur de Lauren. Par ailleurs, le père de Chinen est fermement décidé à mettre fin à cette histoire d’amour. (P.C.)

Parution simultanée dans Tor.com, 26 février 2014.

L'avis d'Apophys (consulté en mars 2021)

Repris dans l'anthologie The Year's Best Science Fiction: Thirty-Second Annual Collection, ed. Gardner Dozois, juillet 2015

2018 The Million (novella, univers Lockstep), Tor.com Publishing, août 2018

Enfant adopté, Gavin vit dans le domaine des Chaffee, caché de tout autre que son père Martin-Penn-of-Chaffee et son frère Bernie, handicapé depuis un accident. Les Chaffee font partie du Million, ces humains qui veillent sur l’intégrité écologique de la Terre pendant que dix milliards d’autres, les Locksteps, dorment dans des bunkers souterrains. Dans deux ans se tiendra le Jubilé, ce moment où les Locksteps se réveillent pour reprendre possession de la Terre pendant un mois.

Un jour, des troupes armées attaquent le domaine. Martin est tué mais Gavin peut s’échapper grâce à la présence d’esprit de son frère qui le fait passer pour un des chefs des assaillants, Neal Makhav-of-Winter-Park. Bernie est arrêté et accusé du meurtre de son père. Soupçonneux, un officier appelle Eli Makhav, le chef de la famille. À la stupéfaction de Gavin, Eli Makhav confirme sa fausse identité.

Passant aux yeux de tous pour Neal Makhav, Gavin doit se conformer aux engagements de celui-ci et se présente à l’académie où sont formés les futurs Auditeurs, policiers d’élite. Une préoccupation monopolise néanmoins ses pensées : innocenter et faire libérer son frère Bernie. Ce sera l’occasion pour lui de mettre à jour une conjuration qui menace toute la société et de découvrir la vérité sur ses origines. (P.C)

SÉLECTION DE RÉCITS

1990 The Pools of Air (), anthologie Tesseracts 3, ed. Candas Jane Dorsey & Gerry Truscott, octobre 1990

Trapped aboard a doomed aircraft among the cloudscapes of Jupiter, Megan Scholes finds that to escape with her life, she must face the demons that have driven her to risk it... “ (isfdb.org)

Repris dans le recueil The Engine of Recall, mars 2005

1992 Solitaire (), Figment: Tales from the Imagination, printemps 1992

An escaped political prisoner takes ship with a Solitaire, one of a species of highly intelligent, solitary aliens who lack language. In her travels with it she learns the real value of companionship, as well as what it means to be truly alone. “ (isfdb.org)

Repris dans le recueil The Engine of Recall, mars 2005

1992 The Toy Mill (novelette, univers Toy Mill, avec David Nickle), anthologie Tesseracts 4, ed. Lorna Toolis & Michael Skeet, 1992

Repris dans le recueil The Claus Effect (avec David Nickle), novembre 1997

Repris dans l'anthologie Christmas Magic, ed. David G. Hartwell, novembre 1994

Repris dans l'anthologie Aurora Awards: An Anthology of Prize-Winning Science Fiction & Fantasy, ed. Edo von Belkom, octobre 1999

* Prix Aurora 1993 (meilleure nouvelle en anglais)

1992 Hopscotch (SF), On Spec., printemps 1992

Repris dans le recueil The Engine of Recall, mars 2005

Repris dans l'anthologie On Spec.: The First Five Years, ed. The On Spec Editorial Collective, mai 1995

* Prix Aurora 1993 : nomination (meilleure nouvelle en anglais)

1993 The Cold Convergence (), Figment: Tales from the Imagination, été 1993

A psychologist travels into the dead wilderness of Titan to find a hermit who may have the key to unlocking a tremendous treasure. “ (isfdb.org)

Repris dans le recueil The Engine of Recall, mars 2005

* Prix Context '89 (short story)

1994 Making Ghosts (), On Spec., printemps 1994

Traduction : Fabrique de Fantômes, Solaris n° 145, mars 2003

Deux ans après leur première rencontre, Graham croise Maier dans le foyer du département d’informatique et a du mal à la reconnaître, tellement elle est frêle, maigre, avec des yeux trop brillants, comme liquides. Elle l’a fait embaucher pour ses talents en matière de réalité virtuelle. Il accepte, lassé de son job dans une agence publicitaire.

La première phase du projet de Maier, perfectionner la photographie et la modélisation synaptiques, est terminée. Elle en est à retracer les interconnexions de ces synapses et les reproduire dans des réseaux neuronaux. Quand Graham lui demande quel cerveau elle reproduit sur les plaquettes, elle montre sa propre tête. Elle le charge de donner des yeux et des oreilles à l’homoncule, de-le faire vivre dans sa RV. Elle dispose de peu de temps, elle est en train de mourir d’un cancer et veut savoir, avant l’issue fatale, ce qui se passe dans l’ordinateur pendant que le programme se déroule.

Maier essaie de se rendre immortelle. Graham trouve que c’est une idée assez malsaine et ne croit pas que ça marchera. Mais on ne dit pas non à une mourante. (P.C.)

Repris dans le recueil The Engine of Recall, mars 2005

1996 Halo (SF, univers Permanence selon Christian Sauvé), anthologie Tesseracts 5, ed. Robert Runté & Yves Meynard, décembre 1996

Elise Cantrell gets to know a man trapped aboard a doomed space-craft, and this involvement threatens her equilibrium, and ultimately the very world on which she lives. “ (isfdb.org)

Repris dans le recueil The Engine of Recall, mars 2005

Repris dans l'anthologie Northern Suns, ed. David G. Hartwell & Glenn Grant, avril 1999

Repris dans l'anthologie The Hard SF Renaissance, ed. David G. Hartwell & Kathryn Cramer, novembre 2002

Repris dans l'anthologie Distant Early Warnings: Canada's Best Science Fiction, ed. Robert J. Sawyer, août 2009

1997 The Engine of Recall (novelette), Aboriginal Science Fiction, hiver 1997

Repris dans le recueil The Engine of Recall, mars 2005

1998 Dawn (novelette), anthologie Tesseracts 7: New Canadian Speculative Fiction, ed. Paula Johanson & Jean-Louis Trudel, novembre 1998

1999 The Dragon of Pripyat (novelette, univers Gennady), anthologie Tesseracts 8, ed. Candas Jane Dorsey & John Clute, octobre 1999

Traduction : Le Dragon de Pripiat, Bifrost n° 26, avril 2002

Il y a eu un dégagement d’un millier de curies provenant du sarcophage de Tchernobyl et celui ou ceux qui prétendent en être à l’origine menacent de recommencer s’ils ne sont pas payés. C'est ainsi que Gennady Malianov se retrouve à Pripiat, à une vingtaine de kilomètres des réacteurs nucléaires, missionné par un responsable de la Régie Tchernobyl à qui il n’accorde aucune confiance.

Bénéficiant de l’aide précieuse de Lisa, la hacker qu’il n’a jamais rencontrée que par l’intermédiaire du téléphone ou du Net, il doit découvrir s’il s’agit d’une véritable affaire de terrorisme et, si oui, qui en est l’instigateur.

Une fois sur place, une nouvelle question surgit : qu’est-ce que ce dragon, cette créature ou cette chose qui vit dans le sarcophage et ne sort que la nuit, et dont parle le seul habitant des lieux, un vagabond qui reste par amour de la solitude et de l’endroit ? (P.C.)

Repris dans le recueil The Engines of Recall, mars 2005

Repris dans l'anthologie The Year's Best SF : 17th Annual Collection, ed Gardner Dozois, juillet 2000

2000 Allegiances (), anthologie The Touch: Epidemic of the Millenium, ed; Steven-Elliot Altman & Patrick Merla, octobre 2000

Autre titre : After the War (2000)

Repris dans le recueil The Engine of Recall, mars 2005

2005 Alexander’s Road (novelette, univers Gennady), recueil The Engine of Recall, mars 2005

* Prix Aurora 2006 : nomination (meilleure nouvelle en anglais)

Compléments

"The collection closes with another Gennady Malianov story, set after "The Dragon of Pripiyat", where he is again working as a freelance UN nuclear arms inspector with a dread of nuclear weapons and social contact. Actually, though hs professes both, neither seem to slow him down much, and "Alexander's Road" is another one of Schroeder's well done technical mysteries. What starts out as a search for stolen uranium becomes a race to find a pair of missing nukes, and Gennady has to figure out which poses the greater threat, and why." (Ernest Lilley, SFRevu, août 2005)

2008 Book, Theatre, and Wheel (novelette, SF), anthologie The Solaris Book of New Science Fiction : Volume Two, ed. George Mann, mars 2008

Lady Genevieve Romanal reçoit la visite de l’inquisiteur Frère Jacques et de son escorte, le noble Neville Dumoutier. Interrogée, elle affirme respecter les consignes du Duc et n’avoir jamais fait enseigner la lecture et l’écriture à ses sujets.

Cependant, Neville s’étonne des extraordinaires talents de ses agents qui ont permis à sa maison d’accumuler une fabuleuse richesse ces cinq dernières années. De son côté, Frère Jacques exhibe un livre dépourvu de reliure, obtenu d’un certain Rodrigo qui cherchait désespérément à le protéger. Les feuilles contiennent d’étranges images, Judas pendu, la Lune, une roue ... et sont reliées par un fil qui perce le coin supérieur gauche de chaque page. Sous la pile de pages, Neville peut voir un certain nombre d'autres fils sur lesquels sont enfilées des perles. Lady Genevieve sourit et explique qu’il s’agit d’un jeu d’enfants, appelé la Roue des Livres. « On détache les pages et on les fait correspondre », dit-elle en les disposant en arc de cercle.

Jacques est persuadé que lady Genevieve leur ment et ne se fie pas à l’accueil chaleureux qu’ils ont reçu. Il est certain que livre n’est pas un jeu. Neville, lui, va découvrir qu’il ne s’agit pas de sorcellerie mais de quelque chose d’au moins aussi puissant. En même temps, lady Genevieve va lui offrir le moyen d’apaiser les stigmates d’un passé douloureux. (P.C.)

2008 Mitigation (novelette, avec Tobias Buckell), anthologie Fast Forward 2, ed. Lou Anders, septembre 2008

Repris dans le recueil (Tobias S. Buckell) Mitigated Futures, juin 2012

Repris dans l'anthologie Year's Best SF 14, ed David G. Hartwell & Kathryn Cramer, juin 2009

repris dans Forever #2, mars 2015

Repris en podcast dans StarShipSofa #290, mai 2013 ; lien Internet (consulté en juin 2021)

Repris dans l'anthologie Loosed Upon the World: The Saga Anthology of Climate Fiction, ed. John Joseph Adams, septembre 2015

2008 The Hero (novelette, univers Virga), anthologie Eclipse Two: New Science Fiction and Fantasy, ed. Jonathan Strahan, octobre 2008

Repris dans l'anthologie The Year's Best SF : 26th Annual Collection, ed Gardner Dozois, juillet 2009

2009 To Hide From Far Cilenia (novella, univers Gennady), anthologie METAtropolis, ed. John Scalzi, octobre 2008

Gennady Malianov, spécialisé dans la recherche de déchets nucléaires non répertoriés, est contacté par un inspecteur d’Interpol qui a besoin de son aide pour retrouver douze kilos de plutonium qui ont été divisés en plusieurs colis par des trafiquants. Un des porteurs a été arrêté et explique qu’ils trouveront leurs réponses dans des univers alternatifs tels que la mystérieuse Cilenia, auxquels ils pourront accéder par des lunettes de réalité augmentée. Gennady sera aidée par Miranda, à la recherche de son fils disparu qui a évoqué dans un de ses derniers courriels des lieux mystérieux, Oversatch, Sanotice et Cilenia. Gennadi accepte la mission et part avec Miranda pour leur première étape, l’univers steampunk de Rivet Couture. (P.C.)

Repris dans l'anthologie Year's Best SF 16, ed David G. Hatwell & Kathryn Cramer, juin 2011

Repris dans l'anthologie Twenty-First Century Science Fiction, ed David G. Hartwell & Patrick Nielsen Hayden, novembre 2013

2010 Deodand (univers Metatropolis), anthologie METAtropolis: Cascadia, ed. Jay Lake, novembre 2010

2010 Laika's Ghost (novelette, univers Gennady), anthologie Engineering Infinity, ed. Jonathan Strahan, décembre 2010

Lien Internet (consulté en juin 2021)

La guerre entre l'Inde et le Pakistan a conduit à l'explosion des satellites des deux nations et aucun vaisseau spatial ne peut plus traverser le nuage formé par les débris. Sur terre, le dérèglement climatique fait des ravages. Les paysages du Kazakhstan ressemblent davantage à ceux de l’Australie qu’à ceux de l’Asie, des incendies de forêt massifs ont lieu en Sibérie, le désert de Gobi s'étend alors même que la mer Caspienne se réduit à néant.

Gennady Malianov s'est vu confier une double mission par sa responsable à l'Agence internationale de l'énergie atomique. Il doit accompagner à Stepnogorsk, au Kazakhstan, un Américain réfugié politique auprès des Nations Unies qui se dit poursuivi par des agents russes, la NASA et Google. Mais surtout il doit enquêter sur une menace autrement plus dramatique. Des traces écrites et des e-mails ont convaincu l’Agence qu'une bombe métastable est en cours de construction. Le peu d’indices découverts indique que la bombe serait inspirée par une des plus grosses armes jamais testées - son nom de code était le Tsarina. Certains composants ont été fabriqués dans un bâtiment d’une installation de Stepnogorsk. Gennady va vite comprendre que les deux affaires sont liées et va voir ressurgir le spectres de l’ancienne URSS dont la chienne Laika pourrait être le symbole. (P.C.)

L’avis d’Apophys (sur l’ensemble de l’anthologie, consulté en juillet 2021)

Repris dans l'anthologie Year's Best SF 17, ed David G. Hatwell & Kathryn Cramer, mai 2012

Repris dans l'anthologie The Year's Best SF : 29th Annual Collection, ed Gardner Dozois, juillet 2012

Repris dans Clarkesworld Magazine #100, janvier 2015, accompagné du podcast

* Prix Locus 2012 : 21e place (meilleure novelette)

* Prix Hugo 2012 pré-sélection ( meilleure novelette)

2013 The Desire Lines (univers Metatropolis), anthologie MEATtropolis: Green Space, ed. Jay Lake & Ken Scholes, octobre 2013

[…] a hacker searches desperately for a hidden cache of genetic information that could be used to save a dying rain forest.” (Gardner Dozois, Locus, janvier 2014)

2014 Jubilee (novelette, univers Lockstep), Tor.com, février 2014

Parution simultanée en chapbook. Voir onglet Chapbooks.

2014 Kheldyu (novelette, univers Gennady), anthologie Reach for Infinity, ed. Jonathan Strahan, mai 2014

Gennady Malianov se retrouve cette fois sur le site d'essai de Khantayskoe, en pleine forêt sibérienne. Devant lui s’étend un cercle étincelant de six kilomètres de diamètre, une gigantesque bâche de plastique. Dans le quart supérieur du cercle se dresse une tour ronde de plus d'un kilomètre de haut, la cheminée solaire d’Achille Marceau.

Marceau veut remplacer des centrales à charbon du monde par de telles tours solaires. Sans aucun besoin de combustible, elles produisent de l'électricité tout en éliminant le CO2 de l'air. Aux prix actuels, les ventes de carbone à elles seules vaudraient 40 milliards de dollars par an, soit 24 millions de dollars par an pour cette seule tour. Ce prototype en Sibérie doit prouver la viabilité du projet mais Marceau, victime de difficultés financières, a dû fermer. Il est maintenant de retour et a embauché Gennady pour vérifier que l’installation est prête à être relancée.

Gennady est très vite confronté à des problème qui menacent de l’emporter sur ses préoccupations techniques. Une autre personne est présente sur les lieux, Nadine, la sœur de Marceau que Gennady a déjà rencontrée par le passé et qui accuse son frère d’avoir des arrières pensées bien plus sordides. D’autre part, une race de champignons prolifère et Gennady se demande si c’est en rapport avec la rivalité féroce qui oppose Marceau à son concurrent, l’industriel richissime Kafatos. (P.C.)

Repris dans l'anthologie The Best Science Fiction & Fantasy of the Year: Volume Nine, ed; Jonahan Strahan, mai 2014

Repris dans l'anthologie Loosed Upon the World: The Saga Anthology of Climate Fiction, ed. John Joseph Adams, septembre 2015

Repris dans Forever #19, août 2016

* Prix Locus 2015 : 33e place (meilleure novelette)

2014 Degrees of Freedom (novelette), anthologie Hieroglyph: Stories and Visions for a Better Future, ed. Ed Finn & Kathryn Cramer, septembre 2014

À Vancouver, alors que Robert Sky, ministre des affaires aborigènes du gouvernement canadien, accompagne son fils Terry qui est à la recherche d’une maison à acheter, il reçoit un appel téléphonique urgent. Les Haïdas, un peuple autochtone, veulent utiliser un accident dont a été victime un pétrolier pour bloquer les négociations sur un projet d’oléoduc qui étaient sur le point de se conclure. Or Robert, lui-même haïda, a depuis longtemps rompu avec ses origines familiales.

Il s’entretient par vidéoconférence avec les membres du gouvernement. Le directeur de la CSIS (Canadian Security and Intelligence Service) exprime sa conviction que les Haïdas sont responsables de l’accident. Robert est au courant de la frustration que ceux-ci éprouvent à la suite de la mauvaise foi et des violations de traités de l’État canadien. L’accident se produit au moment où est rendue publique une application de réalité augmentée qui indique qui possède quoi, ainsi que les revendications territoriales des Premières Nations. Le logiciel a été téléchargé de l’archipel Haïda Gwaiï. Par ailleurs, les seuls scénarios permettant au parti de Robert de gagner les prochaines élections sont ceux où ils imposent enfin des règlements contraignants aux revendications territoriales des Haïdas et des autres Premières Nations.

L'aide de Terry ne sera pas de trop pour permettre à Robert d'affronter une crise dont l'utilisation de technologies modernes, en premier lieu la blockchain, constituent des éléments clés. (P.C.)

2017 Eminence (SF), anthologie Chasing Shadows: Visions of Our Coming Transparent World, ed. David Brin & Stephen W. Potts, janvier 2017

Nathan, un informaticien canadien, a convaincu ses amis aborigènes d’investir les gains d’un long procès dans une cryptomonnaie appelée Gwaiicoin, qui repose sur le potlatch et des valeurs écologiques. Malheureusement, le Gwaiicoin vient d’être la cible d’une attaque informatique et sa valeur va s’effondrer dès que la nouvelle sera connue. Une conversation avec Jeff, un jeune aborigène, à propos d’une version blockchain du GPS et de chiffrement homomorphe va se révéler décisive, aussi bien pour l’avenir de la cryptomonnaie que pour la vision du monde de Nathan. (PC).

Repris dans l'anthologie The Best Science Fiction and Fantasy of the Year: Volume Twelve, ed. Jonathan Strahan, mars 2018

2017 Golden Ring (novelette), anthologie Cosmic Powers, ed. John Joseph Adams, avril 2017

En levant la tête, l’avatar pourrait même se parler à elle-même - la vraie Eos, l’héliostat situé au-dessus de la couronne d'Alpha Centauri B, d'où elle dirige son rayonnement, à huit milliards de kilomètres de là. Mais tout ce qu'elle aurait à dire, c'est qu’elle n’a trouvé personne de vivant. Sur Sagitta, les habitants ont enterré leurs morts quand elle s’est détournée d’eux, puis se sont réfugiés sous des dômes, puis sous terre, pour finalement disparaître.

Eos est revenue et elle fait fondre la glace qui a tout recouvert. Elle émet sur toutes les fréquences et promet de remettre en ordre l’atmosphère et l’écosystème, même si ça lui prend des dizaines de milliers d’années. Des lumières la conduisent à une porte monumentale qui s’ouvre pour donner sur une caverne remplie de milliers de sarcophages de locksteps, avant-poste d'une civilisation qui hiberne et se réveille selon le même cycle temporel, généralement 360 mois de sommeil pour un mois de réveil.

Au bout de deux jours, elle rencontre un homme en scaphandre qui lui dit que tous ces gens ne doivent en aucun cas être réveillés. C’est inacceptable pour Eos qui est revenue pour se racheter après la folie qui l’a saisie à l’annonce de la Nouvelle. (P.C.)

2017 The Urge to Jump (SF), web-anthologie A Flight to the Future, ed. Kathryn Kramer, 2017

2017 Too Big to See (), anthologie Overview: Stories in the Stratosphere, ed. Michael G. Bennett, Joey Eschrich & Ed Finn, septembre 2017

Lien Internet (consulté en juin 2021)

2017 The Baker of Mars (SF), anthologie Visions, Ventures, Escape Velocities : A Collection of Space Futures, ed. Ed Finn, Joey Eschrich & Juliet Ulman, décembre 2017

Lien Internet (consulté en juin 2021, ensemble de l'anthologie)

2018 The Ravine (), anthologie Toronto 2033, 2018

Lien Internet (consulté en juin 2021)

2018 Noon in the Antilibrary (nouvelle, SF), MIT Technology Review, septembre/octobre 2018

Lien Internet (consulté en juin 2021)

"A programmer tells a journalist about a government project to create ultrarealistic fake news videos and spread them via the internet." (isfdb.org)

2020 The Suicide of Our Troubles (nouvelle, SF), Slate, novembre 2020

Lien Internet (consulté en juin 2021

2021 The Price of Attention (nouvelle, SF), anthologie Make Shift: Dispatches from the Post-Pandemic Future, ed. Gideon Lichfield, mai 2021

Hypersensible au bruit et à la lumière, Remy Reardon porte des lunettes de Réalité Mixte qui, grâce à leur programmation, lui permettent de se concentrer sur les détails importants. Cette capacité le rend précieux aux yeux de l’inspecteur Kraft et de la détective Sendak des Crimes Majeurs, un des rares départements qui restent de la police d’avant la pandémie et la crise économique, et ils font parfois appel à ses services en tant que consultant en criminalistique. Cette fois, ils lui parlent d'un nommé Ralph Cawley, programmeur de son métier qui, malgré un avant- bras tranché, a pu se rendre à l’hôpital. Sorti d’affaire, il refuse de parler tandis que sa femme et sa fille ont disparu. Découvrant que Cawley est spécialiste des logiciels de chiffrement, Remyy envisage un motif possible. Son tortionnaire attendait peut-être de Cawley qu’il lui dise comment pirater le système de vote quadratique. Sa victime lui a sans doute répondu qu’il est impossible de pirater le système de vote. Il faut attraper le kidnappeur avant qu’il décide s’il doit le croire. La pandémie de COVID-19 va donner à Remy une idée décisive mais cette affaire en dissimule peut-être une autre. (P.C.)

Pour cette anthologie, Gideon Lichfield a demandé aux auteur·trice·s qu’il a contacté·e·s une série d'histoires tirées des heures les plus sombres de la pandémie de COVID-19 qui imaginent que nous avons traversé cette épreuve et que nous en sommes sortis indemnes. Dans l'idéal, qu'aurions-nous appris pour construire une société plus résiliente et plus juste, et comment la technologie pourrait-elle nous y aider ?

SÉLECTION D'ESSAIS

2000 The Complete Idiot's Guide to Publishing Science Fiction (avec Cory Doctorow), Alpha Books, janvier 2000

2002 Profession : bâtisseur de mondes, traduit par Tom Clegg, Bifrost 27, juillet 2002

2008 Philip José Farmer, Locus #565, février 2008

2010 Stargate: Universe, Roger Penrose, and the Time Before Time, Tor.com, décembre 2010

Lien Internet (consulté en août 2021)

2012 Reviewing Futures: The Shell Energy Scenarios to 2050, Tor.com, janvier 2012

Lien Internet (consulté en août 2021)

2012 The Better Angels of … Science Fiction?, Tor.com, février 2012

Lien Internet (consulté en août 2021)

À propos du live de Steven Pinker : The Better Angles of Our Nature, sous-titré Why Violece Has Declined.

2014 Lockstep: A Possible Galactic Empire, Analog, mai 2014

* Prix Analog 2014 (meilleur essai)

2014 Creative Constraints and Starflight, site web Centauri Dreams, mai 2014

Lien Internet (consulté en juin 2021)

LIENS INTERNET

Sites personnels :

https://www.kschroeder.com/ (activité d'auteur de SF, consulté en août 2021)

https://narrativefutures.com/ (activité de prospectiviste, consulté en août 2021)

Encyclopedia of Science Fiction :

https://www.sf-encyclopedia.com/entry/schroeder_karl (consulté en août 2021)

Internet Speculative Fiction Data Base :

https://www.isfdb.org/cgi-bin/ea.cgi?3851 (consulté en août 2021)

Wikipedia :

https://en.wikipedia.org/wiki/Karl_Schroeder (consulté en août 2021)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Karl_Schroeder (consulté en août 2021)

nooSFere :

https://www.noosfere.org/livres/auteur.asp?numauteur=-49253 (consulté en août 2021)

Quarante-Deux :

rien (consulté en août 2021)